38335jeunes en ligne
NewswatFashionStyleBuzz
FoodCampusXtremdiscoveryfan2MCMJunevirginradio
CommunautéConcours
Edition :FrItEs


Barack Obama : "I shot Bin Laden", la pub se transforme en bad buzz

Le clip de campagne de Barack Obama diffusé aujourd'hui et exploitant la mort de Ben Laden est devenu un véritable bad buzz.

Il y a exactement un an jour pour jour, une escouade de Navy Seals a tué le chef d'Al Qaida, Oussama Ben Laden. Les retombées de ce raid sur la politique intérieure américaine ont été considérables. L'annonce de la mort de celui qui depuis le 11 septembre 2001 incarnait le terrorisme international a provoqué un important regain de popularité de Barack Obama, avec un bond de 12 points d'opinions favorables, au moment où l'image écornée du président américain en avait le plus besoin. Cependant, si l'annonce de la mort d'un ennemi est une chose, provoquant des scènes de liesse spontanées, son utilisation politique en est une autre. Les américains semblent beaucoup moins apprécier que le résident de la Maison Blanche se fasse la gloire de la mise à mort de Ben Laden dans un spot de campagne, et de surcroît son utilisation contre le favori républicain Mitt Romney. Celui-ci avait en effet déclaré : "ça ne vaut pas la peine de remuer ciel et terre et de dépenser des milliards de dollars juste pour retrouver un seul homme".

"Qu'aurait fait Mitt Romney ?"

Obama n'est pas de cet avis, et s'enorgueillit d'avoir à faire "le bon choix" en tant que "commander in chief". Au début de la vidéo, Bill Clinton dit combien l'opération était risquée, quel aurait été le retour de flammes politique si les Seals avaient été tués ou capturés. S'ensuit un slide : "et qu'aurait fait Mitt Romney ?". Une attaque déplacée et maladroite selon beaucoup d'observateurs et d'internautes. Rien ne prouve que Mitt Romney n'aurait pas lancé l'ordre : "même Jimmy Carter l'aurait fait" avait raillé le républicain il y a quelques mois. Au final, c'est le plus gros triomphe de son mandat que Barack Obama voit ici transformé en perte politique. Mieux lui aurait prit de se contenter d'attacher la mort de Ben Laden à sa personne, celle de seul commander in chief des Etats-Unis, plutôt que de s'abaisser à l'utiliser contre un candidat à l'investiture républicaine, réduisant à une simple manœuvre politicienne l'opération qui parvint à exorciser le plus grand traumatisme du peuple américain. Sans même en tirer les avantages, Barack Obama vient de se défausser d'un de ses meilleurs atouts dans cette campagne.

Barack Obama

Barack Obama

Twitter
1 commentaire
  • Barney_Stinson, il y a 818 jours
    c'est lcair que ça doit pas servir d'argument pour une campagne présidentielle
  • Voir plus de commentaires
Article précédentNon, tout n'était pas mieux avant : La pub trash du Mouv'
Article suivantMarketing Viral : Quand les annonceurs publicitaires...