La galaxie melty
Edition France
87237 jeunes en ligne

Google : Sophie Taeuber-Arp mise à l'honneur à travers un Doodle très géométrique !

Sophie Taeuber-Arp sur un billet de 50 francs suisses
Ecrit par

En ce 19 janvier 2016, l'artiste Sophie Taeuber-Arp aurait soufflé ses 127e bougies. Un anniversaire que Google n'oublie pas, le moteur de recherche lui consacrant un Doodle très géométrique.

Régulièrement, Google met à l'honneur des artistes ou des évènements qui ont marqué notre Histoire. Dernièrement, c'était Charles Perrault et ses contes qui étaient mis en avant via des Doodles dessinés par Sophie Diao. Aujourd'hui, si on s'éloigne légèrement de la littérature, on reste toutefois dans le domaine de l'art. En ce mardi 19 janvier, le moteur de recherche a consacré un Doodle spécial à Sophie Taeuber-Arp, qui aurait soufflé ses 127 bougies. Si son nom ne vous dit rien, vous allez peut-être reconnaitre son visage, que l'on peut retrouver sur les billets de 50 francs suisse. Née le 19 janvier 1889 à Davos en Suisse et morte le 13 janvier 1943 à Zurich, cette artiste a eu une carrière exceptionnelle. Artiste à l'aise aussi bien dans la peinture, la sculpture, la danse ou encore l'architecture, elle a fréquenté les plus grands artistes de la première moitié du 20e siècle. Elle a notamment participé aux mouvements Dada puis surréaliste avec son époux Jean Arp.

Google, Sophie Taeuber, Jean Arp, Sophie Taeuber-Arp, anniversaire, honneur, artiste, Doodle, billet 50 francs, peinture, sculpture, danse, architecture, dadaïsme, dada
Un Doodle très géométrique !

Après avoir étudié les arts appliqués à Saint-Gall, Munich et Hambourg, Sophie découvre dans cette dernière ville la danse d'expression. En 1915, elle s'installe à Zurich, où elle rencontre Jean Arp (qu'elle épousera 6 ans plus tard), et intègre le cabaret Voltaire, où elle est contrainte d'utiliser un pseudonyme et danser masquée, ses danses n'étant pas en accord avec l'École des Arts décoratifs de Zurich où elle enseigne de 1921 à 1929. En 1926, Sophie Teauber-Arp achève la décoration abstraite et géométrique d'une halle de danse à laquelle elle associe son mari et Theo van Doesburg. Cinq ans plus tard, elle entre dans le mouvement Abstraction-Création et crée la revue Plastique dont cinq numéros seulement paraitront de 1937 à 1939. En 1940, le couple se réfugie en Dordogne puis sur la Côte d'Azur, où elle créé une colonie d'art avec Sophie Delaunay, active jusqu'en 1943. Elle meurt à Zurich intoxiquée par le monoxyde de carbone émis par un poêle à gaz défectueux. La connaissiez-vous ?

Crédit : Google, x
Les sites du réseau meltygroup

























© 2016 meltygroupQui sommes-nousNous contacterNous suivreAnnoncerConditions d'utilisationInfos légales