Christine and The Queens répond aux critiques sur son featuring avec Booba

Christine and The Queens assume fièrement sa collaboration avec Booba
Ecrit par

Au centre de nombreuses critiques qui lui reprochent sa collaboration avec Booba, Christine and The Queens vient de publier un long message sur Facebook où elle explique les raisons de cette rencontre. "Ce n’est pas une rencontre absurde. C'est une rencontre surréaliste".

Il n'a pas fallu attendre longtemps avant que les critiques ne s'abattent sur Christine and The Queens et Booba, suite à leur featuring "Here" qui a quelque peu dérouté leurs fans respectifs. Sans même parler de l'objet musical, ni même de son clip conceptuel (beaucoup moqué au passage), beaucoup ont émis des réserves sur la nature même de la rencontre entre la chanteuse pop et le rappeur thug. Visiblement affectée par une certaine forme de sectarisme chez son public, celle qui a cartonné avec son album "Chaleur Humaine", vient de lâcher un long message sur Facebook, dans lequel elle explique le choix de cette collaboration : "La colère, le verbe, nous sommes tous les deux dedans", fait d'abord remarquer la jeune femme qui se décrit comme "une féministe qui a écouté Temps Mort", alors que Booba a sorti un titre zouk l'an dernier. Façon de dire qu'on est tous des paradoxes ambulants.

"Si je ne suis brusquement plus respectable après l’avoir invité lui, alors je préfère attendre de gagner le respect en continuant à faire bouger les lignes", indique-t-elle à ses fans. Et de militer pour beaucoup plus d'ouverture d'esprit au sein de la culture française : "Je ne crains pas l’impureté du mélange - justement parce que je suis de culture queer. Ce qui m’effraie, en revanche, c’est que la culture du rap soit encore aussi méconnue en France, et qu’une collaboration comme la nôtre puisse encore paraître absurde. Ce n’est pas une rencontre absurde. C'est une rencontre surréaliste. Nos deux voix se marient curieusement pour finalement se répondre, comme un cadavre exquis". Bref, la reine Christine assume à 100% et qu'importe le qu'en dira-t-on. Encore un point commun avec le Duc, qui s'amusait dernièrement à flinguer Kaaris sur Instagram. Christine and The Queens devait-elle choisir un autre rappeur que Booba ?

Crédit : Christine and the queens