La galaxie melty
Edition France
161496 jeunes en ligne

Snapchat : Les images d'un viol scandalisent les internautes, les deux suspects arrêtés

Le jeune fille semblait s'amuser dans un 1er temps...
Ecrit par

L'émotion était vive ce week-end sur les réseaux sociaux où les images ultra-choquantes d'un viol ont largement été relayées. La mobilisation a finalement conduit à l'arrestation à Perpignan des deux jeunes suspects, accusés d'avoir drogué une jeune fille avant de l'agresser sexuellement.

L'avènement des réseaux sociaux a pour principal effet pervers que beaucoup recherchent "le quart d'heure de gloire" promis par Andy Warhol, mais de manière quotidienne. Quitte à verser dans le grand n'importe quoi, et parfois la criminalité. Dans le sillon de cette agression d'une jeune femme à Cannes qui avait fait scandale sur Facebook il y a plusieurs semaines, une autre agression à caractère sexuelle a enflammé la toile durant ce long-week-end de Nouvel An. Tout est parti de plusieurs vidéos initialement postées sur Snapchat par deux jeunes garçons, qu'on peut voir faire passer le temps en fumant et en buvant de l'alcool tout en écoutant de la musique. La scène se déroule dans un appartement, que beaucoup ont situé dans un premier temps à Grigny (91). Le duo est accompagné d'une jeune fille, qui semble plus ou moins s'amuser avant que la soirée ne bascule dans l'horreur pour elle.

Alcoolisée, puis droguée par ses bourreaux, l'adolescente va ensuite se faire violer devant l'objectif du téléphone portable, qui continue de filmer. Une scène choquante qui a atterri sur Facebook (la vidéo a été supprimée depuis), et qui a immédiatement motivé les internautes à lancer l'alerte. Très vite, les profils Facebook des deux agresseurs ont été repérés et balancés sur la place publique. Une mobilisation qui a poussé la police à s'emparer de l'affaire. On a ainsi appris ce matin que les deux suspects ont été appréhendés dans l'appartement du délit, qui se situe à Perpignan et non dans la région parisienne. La jeune femme était également présente sur les lieux, "dans un état second" selon les enquêteurs, qui vont devoir désormais déterminer la gravité des faits.

Crédit : DR
Les sites du réseau meltygroup


















© 2016 meltygroupQui sommes-nousNous contacterNous suivreAnnoncerConditions d'utilisationInfos légales