16995jeunes en ligne
NewswatFashionStyleBuzz
FoodCampusXtremdiscoveryfan2MCMJunevirginradio
CommunautéConcours
Edition :FrItEs


Tweeting Bra : Un soutien-gorge envoie des tweets

Le soutien-gorge aussi se met à Twitter grâce à Ogilvy Athens, une agence de communication grecque. meltyBuzz vous en dit plus sur ce nouveau concept 2.0.

Un sous-vêtement qui se met sur Twitter

Twitter est désormais indispensable pour les publicitaires, ces derniers profitant des milliers de followers présents pour se faire connaître mais aussi pour se promouvoir de manière différente et originale. C'est ce qu'a fait l'agence grecque Ogilvy Athens pour rappeler aux twittos qu’il est important de pratiquer une autopalpation de la poitrine ou de la recommander à des amis, un geste qui sauve plusieurs vies chaque année. C'est donc pour lutter contre le cancer du sein qu'un concept original a été mis en place sur le site de microblogging. Et ce concept est assez simple : dès que le soutien-gorge est dégrafé, un tweet est envoyé sur le compte @TweetingBra comme le montre la vidéo - postée ci dessous. Ce sous-vêtement 2.0 a été porté pendant deux semaines par l’actrice grecque Maria Bakodimou et l’opération est aussi sponsorisée pendant un mois - jusqu'au 31 octobre 2013, mois de mobilisation mondiale pour lutter contre cette maladie - par Nestlé Fitness. Après Teen Wolf qui sort les griffes sur le compte Twitter d'MTV, c'est le soutien-gorge qui se met au célèbre réseau social à l'oiseau bleu. Alors, prête à se déshabiller sur Twitter ? Allez-vous suivre le compte Twitter de Tweeting Bra ?

Un sous-vêtement qui se met sur Twitter
Un sous-vêtement qui se met sur Twitter
Twitter - Tweeting BraTwitter - Un message est envoyé à chaque fois que le soutien-gorge est dégrafé Twitter - Le soutien-gorge 2.0Twitter - Tweeting Bra s'associe avec Nestle Fitness
Source : Tweeting Bra
Crédit photos / vidéos : Nestle Fitness
Twitter

Twitter

Twitter
1 commentaire
Article précédentChupa Chups : Des enfants monstrueux pour Halloween
Article suivantVolkswagen : Des pubs qui ont du chien