Aaron Swartz assassiné ?

Ecrit par

Aaron Swartz était-il trop bavard ? Pour de nombreux internautes, la mort du jeune co-fondateur de Reddit n'est pas due à un suicide mais plutôt à un meurtre s'appuyant sur des méthodes de pression psychologique.

"L'information c'est le pouvoir. Mais comme tous les pouvoirs, il y a ceux qui veulent le garder pour eux". Cette phrase lourde de sens, définit de manière assez significative la nature du combat que menait Aaron Swartz. Retrouvé pendu à son appartement de Brooklyn dans la nuit du vendredi dernier, le jeune co-fondateur de Reddit fait en ce début de semaine la une de la presse. Tous ont parlé du suicide et de l'énorme perte d'Aaron Swartz pour le monde de l'informatique. Seulement voilà, depuis un peu plus de 24 heures, de nombreuses voix se sont élevées sur le web pour dénoncer une manipulation médiatico-politique. En effet, Aaron Swartz était très connu pour son engagement et sa position défendant un internet libre. Souvent cité comme figure de proue dans l'opposition aux projets de lois tels que SOPA (il a été le fondateur entre autres de l'association Demand Progress, engagée dans la lutte contre le verrouillage de l'internet), Aaron Swartz n'était sûrement du genre "citoyen docile".

Aaron Swartz assassiné ?
Aaron Swartz assassiné ?

L'année dernière, Swartz avait ouvertement critiqué le gouvernement américain et le régime Israélien pour avoir lancé plusieurs cyber-attaques contre l'Iran. Récemment, le jeune informaticien avait posté sur son blog une critique plutôt virulente à l'égard du gouvernement Obama, évoquant une certaine "kill list". "Chaque semaine environ, plus d'une centaine de membres de la sécurité nationale des Etats-Unis regroupent, à l'aide de vidéo-conférences sécurisés par le Pentagone, des informations sur des suspects basés au Yémen, en Somalie et au Pakistan. Ils nomment ensuite ceux qui doivent être la cible d'attaques". Selon les premiers rapports du médecin légiste, la mort de Swartz est due à un suicide par pendaison. Les circonstances restent pourtant obscures, et pour de nombreux internautes, les éléments d'enquête sont très légers.

Comme on vous l'a expliqué un peu plus tôt, les Anonymous ont hacké le site du MIT et ont laissé un message en hommage à Aaron Swartz "Peu importe si ou non le gouvernement a contribué à son suicide, les poursuites envers Swartz étaient grotesques, une ombre perverse et déformée de la justice contre laquelle Aaron s'est battu jusqu'à sa mort." Un message qui en dit long sur les soupçons des Anons dans cette affaire. La responsabilité du MIT dans cette tragédie (accusé d'avoir fait pression sur Swartz à la suite d'une affaire de téléchargement illégal) ne serait donc que la partie émergée de l'iceberg. En effet, de nombreux internautes ont publiés des messages de révolte évoquant la thèse de l'assassinat par pression psychologique. Facebook, Twitter, Youtube, toutes les plateformes voient une multiplication des prises de positions, et certains vont plus loin, expliquant qu'Aaron Swartz était un informaticien, un homme de logique pure, cartésien de surcroît, dont l'esprit n'avait aucune raison d'être en proie à de telles pensées. Un de ses collaborateurs proches, Jacob Applebaum a déclaré dans la presse aujourd'hui "Je ne comprends pas complètement quelles seraient les raisons qui auraient pu le pousser à s'ôter la vie". Certains médias tentent actuellement de titiller la boîte de pandore et n'hésitent pas à publier des titres tels que "Aaron Swartz, 1986-2013 : un pirate informatique devenu martyr politique". La rédaction de meltyBuzz se demande si cette affaire ne risque pas de prendre des proportions démesurées dans les jours qui viennent, en attendant, la vérité continue de s'éloigner.

Aaron Swartz assassiné ?