Anelka entraîneur en Chine : Le premier sketch de Julien Strelzyk dans On n'Demande qu'à en Rire

Ecrit par

Pour son premier passage dans l’émission, le tout jeune Julien Strelzyk a réussi le pari difficile de dérider le public et le jury, en parodiant Nicolas Anelka en tant qu’entraineur des Shanghai Shenhua.

Alors qu’hier soir, les habitués d’On n’Demande qu’à en Rire, j’ai nommé Jérémy Ferrari et Lamine Lezghad, étaient de retour pour un sketch hilarant sur le nouveau paquebot Costa, c’est un petit nouveau qui a captivé toute l'attention du public et du jury. Julien Strelzyk, c’est son nom, a réalisé l’incroyable pari d’obtenir un total de 71 points et donc de gagner son ticket pour un deuxième passage dans l’émission, qu’on attend d’ores et déjà avec impatience. Le jeune humoriste s’est en effet révélé très drôle dans le rôle d’un Nicolas Anelka arrogant, ignorant et légèrement orgueilleux. Julien Strelzyk n’est malheureusement pas loin de la vérité avec sa caricature : l’ancien joueur de Chelsea n’est certes plus entraineur du Shenghai Shenhua, mais perçoit néanmoins un salaire annuel de… 12 millions d’euros. Un salaire qui a de quoi agacer, surtout quand on connait la situation sociale très difficile en Chine. En tout cas, c’est une très belle performance réalisée pour un premier passage, et on attend le deuxième avec beaucoup d'envie.

Anelka entraîneur en Chine : Le premier sketch de Julien Strelzyk dans On n'Demande qu'à en Rire - photo
Anelka entraîneur en Chine : Le premier sketch de Julien Strelzyk dans On n'Demande qu'à en Rire - photo
Anelka entraîneur en Chine : Le premier sketch de Julien Strelzyk dans On n'Demande qu'à en Rire - photo
Source : TvOndar