Anonymous aurait encore piraté le PSN de Sony

Ecrit par

Décidément, les cyberhacktivistes d'Anonymous ont une dent contre Sony. La première attaque contre le PSN n'avait pas suffi, voilà que les anons en remettent une couche, une menace à prendre au sérieux.

Ce n'est pas la première fois que les anons s'en prennent à la firme japonaise. En effet, on avait pu voir par le passé qu'Anonymous avait piraté des milliers d'albums sur la plateforme de Sonymusic. Si les anons se sont également fait une place dans les rangs de la contestation 2.0 au Japon, ces derniers n'en sont pas pour autant devenus moins virulents. En effet, le groupe de cyberhacktivistes vient de revendiquer une nouvelle attaque contre le PSN (PlaystationSonyNetwork), avec quelques preuves à l'appui. Les Anonymous ont ainsi annoncé sur Twitter avoir subtilisé plus de 3000 comptes clients du PSN. Le post était accompagné en pièce jointe d'une longue liste qui aura certainement du mal à être compréhensible pour les plus néophytes du langage informatique. Heureusement nos experts ont pu faire un peu la lumière. La liste en question que vous pouvez admirer ci-dessus contient dans la plupart des cas le mot de passe, la chaine de caractères qui commence par le symbole "$H$". Ce signe indique que le mot de passe a été crypté avec un algorithme puissant, permettant de sécurisé des données informatique et lisible donc en sens unique. Autrement dit, il est possible de stocker des informations relatives aux comptes en minimisant les risques de traçabilité. Sauf qu'avec un peu de savoir-faire et quelques bêtes à calcul (super-ordinateurs, console de jeu en parallèles, etc...), il est possible de casser les codes. Cette liste serait donc bien une menace qui dirait à Sony "Attention les gars, on vous a à l'œil". Bien que Sony ait démenti toute fuite de ses données clients, rien ne peut garantir qu'Anonymous ne décidera pas de sévir comme ils ont déjà pu le faire par le passé !

Anonymous aurait encore piraté le PSN de Sony - photo
Anonymous aurait encore piraté le PSN de Sony - photo
Anonymous aurait encore piraté le PSN de Sony - photo