Anonymous défend Julian Assange et menace le gouvernement anglais sur Twitter (Photos)

Ecrit par

Julian Assange a trouvé ses meilleurs défenseurs sur Internet : Anonymous. Le groupe de cyber hacktivistes a menacé, via Twitter, le gouvernement anglais.

La nouvelle est tombée cette après-midi : Julian Assange a reçu un accord officiel de la justice équatorienne à sa demande d'asile politique. Une décision qui risque fort de faire enrager les autorités britanniques, bien décidées à extrader l'Australien vers la Suède, où il est accusé de viol et d'agression sexuelle. Mais après avoir été jugé en Suède, le fondateur de Wikileaks, réfugié depuis le 19 juin dernier à l'ambassade d'Équateur à Londres, risque d'être extradé aux États-Unis, où il redoute la peine de mort. Après l'arrestation musclée des supporters de Julian Assange au Royaume-Uni, c'est Anonymous qui s'érige comme mission de défendre le fondateur de Wikileaks. Déjà en Décembre 2010, elle avait lancée l'opération "Vengeance pour Assange". Une vengeance que l'organisation continue de mèner sur tous les fronts, notamment sur Twitter : "Chère Grande-Bretagne. Prenez d'assaut l'ambassade, voyez ce qui arrive. Sincèrement- Anonymous". Un tweet qui sonne comme une menace...

Anonymous défend Julian Assange et menace le gouvernement anglais sur Twitter (Photos) - photo
Anonymous défend Julian Assange et menace le gouvernement anglais sur Twitter (Photos) - photo
Anonymous défend Julian Assange et menace le gouvernement anglais sur Twitter (Photos) - photo