Anonymous : Piratage de l'Express, faut-il les craindre ?

Ecrit par

Depuis le hackage de l'Express, on ne sait plus qui défendre. Anonymous, premiers défenseurs des libertés, sont-ils à craindre ?

Anonymous se fait de plus en plus menaçant sur le net. Chaque provocation est sévèrement réprimandée par les hackers de la communauté, c'est ainsi que le FBI fait les frais de sa décision de fermer Megaupload. Jusque-là, rien d'étonnant de la part d'une organisation dont l'objectif principal est de défendre les libertés. Le couac est survenu après le billet d'humeur de Christophe Barbier, directeur de l'Express. Quelques heures après son discours sur la lâcheté des anonymes, lexpress.fr s'est retrouvé saturé de requêtes, au point de ne plus fonctionner. S'attaquer à un site de presse, voilà qui est bien contradictoire avec le discours de la communauté, qui se bat pour les libertés.

Anonymous : Piratage de l'Express, faut-il les craindre ?

Anonymous n'a pas revendiqué la saturation de lexpress.fr, puisque les "vrais" Anonymous ont condamné cet acte, comme le prouve la réaction de l'Express après le piratage. Qui sont alors ces hackers ? L'organisation devient de moins en moins contrôlable : les menaces se multiplient contre des sites comme Facebook, avant d'être démentis dans la foulée, des piratages sont revendiqués par les anonymes, avant d'être réfutés, c'est à ne plus savoir ce que fait ou veut faire Anonymous. Christophe Barbier, premier concerné dans cette affaire, est formel là-dessus, cette organisation est un danger tant qu'elle sévit à visage caché. Anonymous, c'est à la fois personne et tout le monde. Voilà une bonne raison de se méfier, vous n'êtes pas d'accords ?

Anonymous : Piratage de l'Express, faut-il les craindre ?
Anonymous : Piratage de l'Express, faut-il les craindre ?