Arnaud Montebourg fait la morale aux journalistes !

Ecrit par

Combien de fois vous a-t-on confisqué votre portable en cours ? Une expérience traumatisante que ces journalistes ont failli vivre face à Arnaud Montebourg.

Décidément ces derniers jours entre journalistes et hommes politiques rien ne va plus ! Alors qu'hier Patrick Balkany pétait les plombs devant les caméras de BFM TV, c'est aujourd'hui Arnaud Montebourg qui prend les journalistes à partie. Heureusement, celui-ci a un bien meilleur self control que l'élu de Levallois et il sait même faire preuve d'humour. La raison de cet accrochage ? Des téléphones qui sonnent. Et vu la réaction du ministre du redressement productif, on se dit qu'il aurait aussi pu tenter une carrière dans l'éducation nationale. Comme la plupart de nos profs de collège et lycée, il ne supporte pas d'être interrompu par une sonnerie. Après avoir demandé gentiment une première fois aux journalistes d'éteindre leurs portables ("c'est quand même pas terrible ... vous n'avez pas de vibreur ?"), il répète un peu plus fermement lorsqu'il est obligé de s'arrêter dans sa réponse une seconde fois. "Non mais coupez-les ! Parce que moi je ne peux pas travailler comme ça", avec un sourire il leur conseille à nouveau le mode vibreur, sûr que les correspondants "déchaînés" ne vont pas tarder à rappeler. Il va même jusqu'à proposer une solution plus radicale à savoir "les mettre dans la Seine, ce sera réglé". Après cette petite leçon de savoir-vivre, les journalistes sont maintenant prévenus pour la prochaine interview. Que pensez-vous de la réaction d'Arnaud Montebourg ?

Arnaud Montebourg fait la morale aux journalistes !
Arnaud Montebourg fait la morale aux journalistes !