Attentat Boston

Attentat Boston : Un journaliste pose une question embarrassante ?

Publié par
Deliia
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Les théories du complot autour de l'attentat de Boston ne cessent d'envahir les esprits des Américains, qui sont prêts à imaginer les histoires les plus invraisemblables. Un journaliste a posé la question gênante.

Boston restera une tragédie pour les Etats-Unis, à ajouter à la longue liste des attentats. Alors que le chaos règne depuis hier dans la ville qui accueillait le marathon annuel, dédié cette année à la mémoire des victimes de la tueries de Newtown, les enquêteurs du FBI cherche à comprendre. Si aucune piste sérieuse n'a été trouvée pour le moment, faute de preuves, les populations émettent toutes les hypothèses. La dernière en cours qui agite tous les esprits, c'est celle de la théorie du complot. Un journaliste a posé une question lors de la conférence de presse du Gouverneur du Massachusetts, Deval Laurdine Patrick, qui n'a pas été visiblement appréciée : "Pourquoi les policiers ont-ils dit aux gens de garder leur calme juste avant l'explosion de la première bombe ? Est-ce une autre opération gouvernementale mise en scène pour nous enlever nos libertés civiles au profit de la liberté intérieure afin de nous désarmer ? " La réponse négative est sèche, autoritaire et maladroite, de quoi renforcer les croyances des adeptes de la théorie du complot quant à une éventuelle implication du gouvernement.

© Jim Rogash
© Kenshin Okubo
À lire aussi
Attentat Boston : Un agent du FBI devient la risée du web
À lire aussi
Attentat Boston : Djokhar Tsarnaev, faux coupable ?
À lire aussi
Attentat Boston : Les explosions prédites dans une série télé ?
Encore plus de contenus
Attentat Boston : Un journaliste pose une question embarrassante ?
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible