Bapt&Gael présentent leur antiviol dans un nouvel épisode des "Trucs" !

Ecrit par

Bapt&Gael sont de retour dans leur émission de télé-achat avec un nouveau produit révolutionnaire. Il s'agit d'un antiviol, qui va vous permettre de vivre librement.

Il y a deux semaines, Bapt&Gael dévoilaient le premier épisode des "Trucs", leur nouvelle émission de télé-achat. Ils vous présentaient le doigt à suppo, conçu pour enfiler le médicament dans le rectum sans se salir les mains. Aujourd'hui, ils sont de retour avec un nouvel objet. "Vous êtes un beau garçon ou une femme sulfureuse. Et vous en avez marre que les filles mettent leurs gros lolos sur votre visage, et vous les filles que les garçons n'arrêtent pas d'enlever le...", introduit Gael avant de s'interrompre en voyant Bapt mimer des obscénités. Les deux trublions présentent ensuite le "produit révolutionnaire" qu'ils ont teasé... Il s'agit de l'antiviol ! "L'antiviol, c'est l'invention qui permet de ne plus se faire violer", expliquent-ils avec enthousiasme.

"Grâce à l'antiviol, vous pourrez dorénavant sortir en boîte de nuit ou aller au travail librement, en pouvant mettre des bas résille, des guêpières, des gros décolletés. Et vous si vous êtes un garçon, juste un slip avec un noeud pap'mignon", poursuivent Bapt&Gael qui donnaient récemment une leçon de secourisme. Ils en viennent ensuite au fonctionnement de l'objet dont ils vantent les mérites. Le principe est simple : il est doté d'un gyrophare que vous devez mettre sur la tête, et qui donne un look "futuriste et avant-gardiste", puis de capteurs à mettre sur "les parties les plus convoitées de votre anatomie". Dès qu'une personne s'approche de trop près, le gyrophare se met à sonner. Plutôt astucieux, pas vrai ? Et ce ne sont pas Dominique Strauss-Kahn et Jérémy Michalak qui diront le contraire ! Après avoir évoqué le prix de l'antiviol, les trublions terminent par dévoiler la version enfant. Elle a ses avantages et ses inconvénients ! A la rédac', on a hâte de découvrir le prochain objet WTF qu'ils auront imaginé. Cette vidéo vous a-t-elle fait marrer ?