BeIN Sports pousse un coup de gueule contre les vidéos Vine

Ecrit par

L'utilisation des Vines pendant la Coupe du monde de football a littéralement explosé. La chaîne BeIN Sports s'inquiète du phénomène et veut mettre en place des actions pour limiter le nombre de ses vidéos.

Depuis quelques mois, un réseau social est en plein expansion. Son nom : Vine. Le principe est simple, vous pouvez partager des vidéos d'une durée maximale de 6 secondes. Sur la toile, on trouve des Vine sur tout. Nous avons vu il y a quelques jours un internaute résumer les films cultes Avatar, Star Wars et Fight Club en Vine. Pendant la Coupe du Monde de foot, le nombre de vidéos Vines a littéralement explosé. Chaque geste technique spectaculaire, chaque but, chaque fait marquant d'une remarque était diffusé sur le web via ces vidéos de 6 secondes. Problème, la Première League souhaite s'attaquer à ce nouveau phénomène et elle n'est pas la seule. La chaîne BeIN Sports s'attaque également aux vidéos Vine.

BeIN Sports pousse un coup de gueule contre les vidéos Vine

Laurent de Camas, le directeur marketing et business développement, a déclaré "Cela fait un an que l'on constate ce phénomène, explique Laurent de Camas, directeur marketing et business développement de beIN Sports. Et cela s’est accentué avec le Mondial. C’est tout simplement de la mise en ligne sauvage de nos droits de diffusion et c’est un dommage commercial puisque cela peut se transformer en une perte de recrutement d’abonnés pour la chaîne". En France, beIN Sports et Canal+ paient à eux deux 607 millions d'euros pour les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2, et dépenseront 748,5 millions par saison à compter de 2016. Le phénomène des Vines couterait 2 100 euros les 6 secondes d’un match de Ligue 1. On comprend mieux pourquoi, les Vine ne font pas l'unanimité chez les chaînes de télévision. Les vidéos Vine doivent-elles être interdites ?

BeIN Sports pousse un coup de gueule contre les vidéos Vine