Bill Gates, Steve Chen : Les prédictions de grands patrons qui se révèlent fausses

Ecrit par

Il y a des hommes patrons de grandes entreprises du secteur informatique qui n'étaient pas très optimistes. Certaines de leurs déclarations ne se sont jamais vérifiées.

"Les spams 'seront sous contrôle d'ici deux ans'", a déclaré Bill Gates en 2004. Dix ans plus tard, nous sommes toujours spammés et cela arrive même jusque dans nos SMS. Le fondateur de Microsoft a dû se rendre compte des évolutions et a même promis 100 000 dollars à celui qui inventera le préservatif du futur. Quoiqu'il en soit, il n'est pas le seul à avoir affirmé certaines choses qui ne se sont jamais vérifiées. Thomas Watson, alors président d'IBM, a déclaré : "Je pense qu'il y a un marché mondial pour quelque chose comme cinq ordinateurs". Vraiment pessimiste car il faut savoir qu'au premier trimestre 2013, 79,2 millions de PC ont été livrés à travers le monde. Plus récemment, en 2007, Steve Ballmer, PDG de Microsoft était outré par l'iPhone : "500 dollars pour un téléphone ? C'est le téléphone le plus cher du monde. Pire, il n'est même pas adapté au monde des affaires parce qu'il ne possède pas de clavier et rend donc pénible l'envoi de courriels". Erreur ! Au dernier trimestre 2011, il s'est vendu 377 900 iPhones par jour en moyenne. Les propres fondateurs ou PDG des plus grosses entreprises du monde ne croyaient pas en leurs produits. Steve Chen, fondateur de YouTube n'imaginait pas que sa plateforme de streaming prendrait autant d'ampleur : "Il n'y a tout simplement pas beaucoup de vidéos que je veux voir". C'est à se demander pourquoi certains se sont risqués à créer des entreprises. Que penses-tu de ces déclarations ?

Bill Gates, Steve Chen : Les prédictions de grands patrons qui se révèlent fausses - photo
Bill Gates, Steve Chen : Les prédictions de grands patrons qui se révèlent fausses - photo
Bill Gates, Steve Chen : Les prédictions de grands patrons qui se révèlent fausses - photo
Source : Atlantico