Booba clashé par le rappeur Sazamyzy sur Facebook

Le rappeur Sazamyzy, pourtant grand pote de Booba, s'est désolidarisé hier de ce dernier dans un message Facebook au vitriol où il accuse le Duc de propager "l'adoration satanique" via ses textes.

L'hommage de Booba à Brazza hier sur Instagram ne doit pas faire oublier que le rappeur des Hauts-de-Seine compte encore quelques amis dans le milieu du rap. Pas beaucoup, il faut l'avouer. D'autant que l'un de ses plus fidèles potes vient de lui tourner le dos hier. Sazamyzy, rappeur du 9-3, s'était en effet lié d'amitié avec B2O en 1997, au cours d'un séjour carcéral à la prison de Nanterre. Son nom de scène est même à porter au crédit de Booba, qui lui a consacré par la suite dans l'album "Panthéon" un titre dédicace intitulé "Pazalaza pour sazamuser". Autant de marques de respect qui ont suivi leurs cours pendant les 17 dernières années où Saza a toujours défendu son camarade du 9-2, clashant à l'envie La Fouine et Cie.

Booba clashé par le rappeur Sazamyzy sur Facebook

Mais alors que l'idée d'un projet en commun était depuis longtemps dans les tuyaux, Sazamyzy vient de faire volte-face et s'en est expliqué hier sur son compte Facebook : "Salam les freres et soeurs c vrai que c annonce depuis longtemps confirmer mm mais wallah jai plus du tout envie de faire un morceau avec Booba en vrai pk parce que il est trop dans le satanisme pour moi jvais me mentir encore combien de temps ? ?,c devenu le roi des koffards jpeu plus le soutenir en vrai c pas un style gore ce quil fait non c de l'adoration satanique bref moi jai plus envie du tout #ALLAHUAKBAR". Des critiques que le rappeur étaye plus longuement dans plusieurs commentaires attenants au post et qui dans l'un d'eux lui fait dire : "en pote c une creme mais Wallah il est trrrrrop satanique". On guettera avec intérêt la réponse du Duc, qui s'est toujours déclaré de culture musulmane mais non-pratiquant, et qui dans "La Mort leur va si bien", adressait déjà une punchline aux redresseurs de torts religieux en balançant "le son c'est haram, n'y mélange pas l'Islam et son prophète". Comprenez-vous que Sazamyzy prenne ses distances avec B2O pour ces raisons ?

Booba clashé par le rappeur Sazamyzy sur Facebook