Booba répond à Alain Finkielkraut sur Instagram

Ecrit par

Le philosophe Alain Finkielkraut l'a érigé samedi dernier dans "On n'est pas couché" comme le symbole de l'anti-France, en citant directement une de ses lyric. 2 jours plus tard, voilà que Booba lui a répondu sur Instagram, non sans une pointe d'humour.

Ceux qui ont l'habitude de veiller tard devant ONPC le samedi soir sont habitués au mélange des genres, entre politiques et artistes. C'est l'essence même d'un talk. Mais tout de même, si on nous avait dit qu'Alain Finkielkraut citerait du Booba dans "On n'est pas couché", histoire d'étayer une de ses thèses, on se serait payé votre tête. Et pourtant, c'est bel et bien ce que le philosophe a fait le week-end dernier dans une diatribe contre le rap, accusé de véhiculer des messages beaucoup plus haineux que ceux de Nadine Morano et toute la clique du FN. Pour prouver ses dires, il a ainsi directement cité une lyric de B2O, extraite du morceau "Le Bitume avec une plume" ("Quand j'vois la France les jambes écartées, je l'encule sans huile"). Si Laurent Ruquier lui a fait remarquer que les rappeurs n'étaient pas les seuls à malmener la France dans leurs textes, en citant par exemple Renaud, Alain Finkielkraut a campé sur ses positions. De quoi faire marrer Kopp, qui a balancé sa réponse cette nuit sur Instagram.

LE FEAT NOUWWAAARRRRR #92i #OKLM #LEBITUMEAVECUNEPLUME #TEMPSMORT

Une vidéo publiée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

Comme dab', c'est par l'humour que le rappeur des Hauts-de-Seine a décidé de répliquer aux attaques. Il a ainsi partagé un montage où l'essayiste s'essaie au peura, veste Ünkut sur les épaules. Une espèce de featuring "très nouwwaarrr" sur le morceau original "Le Bitume avec une plume" dans lequel a simplement été incrusté le passage où Alain Finkielkraut cite Booba. "Des bails noirs tah illuminati". À noter que ce n'est pas la première fois où MC Alain s'attaque à un rappeur. Il y a peu, celui-ci s'en était déjà pris à Médine après son morceau "Don't Laïk". "Le rap est à quelques exceptions près, un véritable dégueulis verbal d'une violence extrême", avait-il affirmé au moment de la polémique. Gageons que la phrase peut facilement être retournée pour désigner les thèses du philosophe… La réponse de Booba vous a-t-elle fait marrer ?