Booba : Son hommage/coup de gueule à Julian Joseph sur Instagram

Ecrit par

Si le fil d'acte de Booba se compose principalement de tacle, le rappeur en a profité pour rendre un hommage-coup de gueule à Julian Joseph, un Américain abattu par le SWAT jeudi dernier.

On y est habitué : B20 aime utiliser les réseaux sociaux comme un moyen de clasher à tout va. Dernièrement, Booba se payait Mimie Mathy sur Instagram, déclenchant ainsi une vague de réactions. Mais le rappeur profite également de sa notoriété 2.0 pour faire passer des messages forts, et c'est ce qu'il a fait aujourd'hui. Dans un post Instagram, il a tenu à rendre un hommage/ coup de gueule à Julian Joseph : "R.I.P. Que ses proches soient fiers de lui et que sa famille et ses enfants sachent que tout ce qu'il a fait c'était pour eux. #jahbless mon poto see you de l'autre côté #forceethonneur #fuckthepolice JULIEN JOSEPH ???????? #92i". Mais qui est ce Julian Joseph ? Cet Américain a été abattu jeudi dernier par le SWAT, peu de temps après avoir cambriolé une Banque à Miami Beach.

Rappelons les faits : les caméras de surveillance de la banque ont filmé Joseph en train d'agresser deux employés avant de voler un caissier, selon le FBI. Selon les autorités, il aurait également laissé un colis suspect devant l'établissement., lequel ne contenait finalement aucune trace d'explosifs. Alors que Joseph s'est retranché chez lui, sur la 40è rue, les négociateurs ont passé 7 heures à essayer de convaincre le suspect de se rendre. Les équipes du SWAT ont envoyé deux douzaines de gaz lacrymogènes par la fenêtre. Après avoir attendu une demi-heure sans réponse ni mouvement, le SWAT est intervenu. Fouillant chaque pièce, c'est en ouvrant le placard d'une des chambres qu'ils sont tombés sur Joseph, pointant une arme vers eux. Selon Local 10 NEW's, le SWAT n'avait pas d'autres choix que de tirer, tuant le suspect instantanément. En réalité, son arme était une fausse, d'où la polémique autour de sa mort violente. Pour information, il avait déjà un casier judiciaire avec, à sons actif, cambriolage, possession de cannabis, et possession d'arme appartenant à un criminel condamné. Avez-vous entendu parler de cette histoire ?