Booba tacle Youssoupha et son Disque d'or sur Instagram

Ecrit par

Suite à l'annonce du Disque d'or de Youssoupha pour son album "NGRTD", Booba n'a pu s'empêcher de poster un commentaire ironique sur Instagram, remettant en cause les critères de certification choisis par la maison de disques de son concurrent.

Presque un mois sans aucune phrase assassine sur Instagram : Booba tenait probablement là son nouveau record. Mais c'était sans compter sur son égo surdimensionné qui l'a obligé à réagir hier suite à une annonce des plus contestables. On ne parle pas du clash de Sinik, qui a traité Booba de "footix" sur un site de fans du PSG, mais bel et bien du communiqué de la maison de disques de Youssoupha, dans lequel étaient vantés les chiffres de vente de "NGRTD", le 4e album du lyriciste bantou. Avec plus de 16.000 ventes en première semaine (environ 9000 physiques et 7000 digitales), le projet était même auréolé d'un Disque d'or. Une distinction qui n'a pas manqué de faire rire jaune le Duc de Boulogne.

Ça devient vraiment nimporte quoi les maisons de disques #tubacommejamais #monprochainalbumestdéjàdisquedeplatine

Une photo publiée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

Bien conscient qu'en France, il faut dépasser les 50.000 ventes pour recevoir un Disque d'or, Booba a ainsi fait le choix d'ironiser autour de cet effet d'annonce : "Ça devient vraiment nimporte quoi les maisons de disques #tubacommejamais #monprochainalbumestdéjàdisquedeplatine". Le rappeur exilé à Miami est d'autant mieux placé pour causer prix et récompenses qu'il s'est adjugé fin avril et en quelques jours seulement un nouveau Disque d'or avec son opus "D.U.C". En attendant, Youssoupha, qui nous a avoué "vouloir mettre sa raclée" à Jhon Rachid, n'aurait pas grand intérêt à surenchérir dans cette guerre d'égos, car c'est bien connu : "Le buzz est le biz des blaireaux"... Comprenez-vous le tacle de Booba ?