Booba VS Rohff : Des clashs qui marquent l'histoire du rap game, Le billet d'humeur Buzz

Ecrit par

Le rap-jeu a de nouveau été marqué par un clash entre deux joueurs qui s'est fini à coup de ceintures. On parle bien entendu de Booba versus Dam16 (et idirectement contre Rohff). Mais ce genre d'action n'est pas rare, cela en fait même partie, du game. Retour sur une rivalité marquante.

Stupeur et tremblement la semaine dernière ! Le Duc de Boulbi s'est battu sur son territoire avec Dam16. Cependant, pas de chance pour B2O puisqu'il semble que l'avantage ait été pour son adversaire, de 20 ans son cadet. Ainsi, mardi dernier, au Pont-de-Sèvres, une bagarre a éclaté entre Booba et Dam16. Dans la bataille, B2O a dégainé sa ceinture, pour s'en servir comme arme. Mais cela a été sans compter sur la rapidité de son opposant. Dam16 a saisi la ceinture et l'a retournée contre son propriétaire, avant de l'amener comme trophée à son mentor, à savoir Rohff. Ce dernier s'est aussitôt connecté sur les réseaux sociaux pour se moquer allègrement de son némésis. Mais aussi fulgurante qu'elle soit, cette escarmouche n'en est qu'une parmi tant d'autres dans un clash déjà super vieux.

Dire que Rohff et le Duc ne peuvent pas se blairer est encore faible. Le second passe constamment son temps à se payer ROH2F sur Instagram. Évidemment, Rohff ne se laisse pas démonter par ces attaques et réplique promptement. Mais parfois, les échanges acides sur les réseaux sociaux ne suffisent plus. Du coup, les rappeurs prennent les choses "en main". L'année dernière, en avril, Rohff était placé en garde à vue. La raison ? L'agression d'un vendeur à 10 contre 1 dans un magasin Ünkut, marque de fringues appartenant à B2O. Le jeune homme de 19 ans était même tombé dans le coma suite aux coups répétés de ses agresseurs. Les clashs entre les deux tronpa du rap-jeu français sont donc ultra réguliers, mais seuls les plus violents sont médiatisés.

On en vient à se demander pourquoi ce genre de clash ? Quels sont les buts de ces affrontements ? Car oui, les raisons sont nombreuses. Déjà, pour montrer que le rap n'est pas un milieu tendre. Le problème, c'est qu'en voulant se donner une image de thug, le genre se ramasse une très mauvaise publicité. Mais tout aussi naze qu'ils soient, les clashs de rappeurs sont constamment au cœur de l'actu'. Ce genre de stratégie marketing propre au rap le place souvent sous le feu des projecteurs. Mettre des coups de ceinture au boss de rap céfran, aussi contestable que ce soit, est une bonne chose pour Dam16. En effet, tous les anti-B2O (comme Cortex qui humilie Booba sur Twitter) vont le soutenir et s'intéresser au personnage. Booba lui-même a surfé sur le buzz en postant un selfie avec ses blessures sur Instagram. Du coup, peu importe que l'on soit victime ou agresseur, du moment que l'on puisse rebondir pour faire parler de soi. A partir du moment, bien sûr, où cela ne va pas aussi loin que les clashs US tel que celui entre 2pac et Notorious Big.