Booba VS Saïd Taghmaoui : La vérité autour du clash et des fameuses vidéos de menaces

Ecrit par

Alors que Saïd Taghmaoui a nié en bloc être à l'origine des vidéos clashs envers Booba, un jeune internaute a tenu à rétablir la vérité sur le site SinoxBuzz. C'est en effet lui qui a repéré lesdites vidéos sur Periscope, et celles-ci seraient plus que récentes…

Même dans nos clashs, on a l'art de compliquer les choses en France. Loin du diss simple à capter entre Meek Mill et Drake, ici on se coltine depuis quelques jours le clash Booba VS Saïd Taghmaoui, avec comme dernier épisode le coup de gueule de l'acteur. Ce dernier réfutait ainsi en bloc les menaces proférées dans plusieurs vidéos à l'intention de B20, arguant qu'elles dataient d'une époque aujourd'hui révolue. Chauffé à blanc, l'acteur révélé dans "La Haine", n'avait qu'une seule idée en tête : trouver celui qui a balancé les vidéos sur la toile. Une traque qui l'a alors mené jusqu'au site SinoxBuzz, d'où cette attaque sur Twitter : "@sinox_officiel c'est toi le fils de lâche, tu paieras pour des actes très bientôt ! Dieu est grand et toi tu es tout petit !!!". Mis en cause, le média vient de répliquer avec une réponse du véritable instigateur des fuites de vidéos.

Il s'agit ainsi d'un jeune homme originaire d'Ajaccio, qui nous dévoile la manière dont les images de Saïd Taghmaoui dans sa salle de boxe ont atterri entre ses mains : "Y pas de secrets Saïd. Je l'ai prise sur Periscope la vidéo. Tu as fait une session sur Periscope que j'ai filmé. J'ai pris les parties où tu clashais Booba pour les mettre sur YouTube. Et c'est là que Sinox m'a contacté pour relayer la vidéo". Autrement dit, tout le monde avait accès aux images, qui ne seraient pas aussi vieilles que ce que prétend l'acteur : "On a rien hacké du tout, tu as fait ta session sur Periscope et ta vidéo date de fin juillet 2015, c'est-à-dire le mois dernier (il voulait sans doute dire juin dernier, ndlr)". Voilà qui plombe sérieusement la défense de Saïd Taghmaoui, prêt à combattre Booba dans ses vidéos pro-Rohff. Cette volte-face a visiblement déçu l'internaute à l'origine du buzz : "Ça sert à rien d'avoir la haine Saïd. C'est le buzz, tu es un personnage public. Tu sais que dès que t'ouvres la bouche, ça peut être repris par les médias ou des jeunes comme nous. Ça fait partie du jeu", avant d'ajouter "Je m'attendais à ce que tu assumes tes propos sur Booba". On attend désormais la réponse du principal intéressé. Saïd Taghmaoui n'a-t-il pas assumé son clash ?