Booba vs Tariq Ramadan : Clash autour du conflit Israël/Palestine sur Instagram

Ecrit par

En critiquant samedi dernier les militants pro-palestiniens actifs sur le Web, Booba a réussi entre autres à s'attirer les foudres du philosophe Tariq Ramadan, avec lequel il a échangé la nuit dernière une violente passe d'armes sur les réseaux sociaux.

Le coup de gueule passé ce samedi par Booba à l'encontre des publications 2.0 sur le conflit israélo-palestinien n'en finit plus de provoquer des remous. S'étant mis une bonne partie de ses fans à dos, le rappeur de Boulogne s'est en prime attiré les foudres du philosophe et islamologue Tariq Ramadan. Ce dernier a en effet jugé nécessaire de dénoncer dans un post Facebook intitulé "Booba le courageux, et la honte" la prise de position du Duc, lui retournant le qualificatif d' "hypocrite" à la face : "Mais qui donc est hypocrite ? Ces fans ou lui-même qui affirme ne pas faire de politique en prenant la décision, très politique, non seulement de se taire sur ce massacre mais d'interdire que l'on soutienne les Palestiniens opprimés ? Hypocrite, en effet, et honteux". Ce à quoi B2O n'a pas tardé à réagir dans un long message Instagram où il est revenu en sept points sur sa manière de voir les choses quant au conflit au Proche-Orient.

Booba vs Tariq Ramadan : Clash autour du conflit Israël/Palestine sur Instagram

Ses premières piques se sont ainsi dirigés personnellement vers Tariq Ramadan, interpellé de cette manière : " D'une : wesh Tarik t'as un C.A.P secrétariat ou quoi ? Tu déformes tout morray la médisance c'est pêché! De deux : ni pro Israélien ni pro Paléstinien ni pro zobi. On ne cautionne aucun massacre de femmes et d'enfants et cela quel qu'il soit". Sa longue diatribe se poursuivant par de nouvelles critiques à l'égard des militants pro-palestiniens actifs sur la toile : "Il fut un temps où les révolutions se faisaient dans la rue et pas caché derrière son ordi". Une sortie 2.0 dont a une nouvelle fois pris acte le philosophe suisse qui via Facebook s'est encore indigné : "Il confirme ma position et le dit clairement : 'Ni pro-Israélien ni pro-Palestinien'... Bravo ! Voilà une belle neutralité qui ne serait pas 'politique'. Or, comme le disait ma Ministre suisse des Affaires étrangères, 'Quand un éléphant se dispute avec une souris, dire que l'on est neutre, c'est avoir pris le parti de l'éléphant'". Il serait étonnant que Booba se fasse l'économie d'une nouvelle saillie dans ce clash pour le moins insolite. D'accord avec Booba ou Tariq Ramadan ?

Booba vs Tariq Ramadan : Clash autour du conflit Israël/Palestine sur Instagram