Comment Twitter a révolutionné Bollywood

Ecrit par

Bollywood, comme est appelée l'industrie cinématographique indienne, est le premier producteur de films au monde, devant les Etats-Unis. Un cinéma en pleine expansion, qui grâce à Twitter se modernise et ouvre ses frontières.

La population indienne est de plus en plus férue de réseaux sociaux. Twitter, en particulier, permet au pays d'ouvrir son art et ses idéaux sur le monde. Ainsi, de plus en plus de stars du cinéma indien ont recours au site communautaire, comme le font les célébrités américaines : les actrices glamour postent des photos en tenue légère (à l'instar de Kim Kardashian, qui publie des photos sexy sur Twitter pour faire gonfler son buzz), les acteurs engagés font part de leurs combats… Le cinéma peut même se diversifier : un réalisateur, s'attaquant au sujet de l'homosexualité et du sida (tabou dans le pays) a utilisé la technique du crowdfunding : ne trouvant aucun distributeur pour son film, le cinéaste a lancé une collecte de fond auprès de ses fans pour financer son film. Mais au-delà de cette ouverture public-célébrité, Twitter permet une réelle avancée dans les mentalités indiennes.

La modernité 2.0

Shahrukh Khan, acteur de confession musulmane, est l'une des personnalités les plus puissantes du pays. Grâce au réseau social, il a pu dénoncer le terrible amalgame entre Islam et terrorisme, au lendemain des attentats du 11 septembre. Grâce à ce nouveau média, l'acteur se fait le porte-parole d'une communauté, encore minoritaire en Inde, prônant une société multi-ethnique et ouverte d'esprit. Ainsi, si Twitter est un fabuleux vecteur d'information et de divertissement, il permet également à certains pays, par certains côtés prisonniers de leurs traditions, de concilier ces dernières avec un monde en perpétuelle évolution.

Comment Twitter a révolutionné Bollywood - photo
Comment Twitter a révolutionné Bollywood - photo
Comment Twitter a révolutionné Bollywood - photo
Source : lemagazineever.com