Connasse, Princesse des cœurs

Connasse, princesse des coeurs : Camille Cottin, "chorégraphier le défilé de la garde royale, c'était ouf !" (EXCLU)

Publié par
Marion Poulle
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 4 min
No thumbnail

Les fans de la pastille humoristique La Connasse vont être ravis : aujourd'hui sort dans les salles de cinéma le film Connasse, princesse des cœurs. Pour l'occasion, Camille Cottin, son interprète, nous a accordés une interview exclusive.

Du Before au cinéma, en passant par le Grand Journal, la Connasse en a fait du chemin ! Gracieuse, délicate et charmante, elle l'est toujours et même plus au cinéma ! Bien plus que princesse des cœurs, la Connasse se veut être princesse de l'audace (cf notre critique). Et pour cause, ce long-métrage de 80 minutes est entièrement tourné en caméra cachée, le scénario étant prétexte à accumuler les gags, entre culot et rigolade. Et c'est justement le fait que ce soit un tournage à hauts risques qui donne de la valeur au film, ainsi que plein d'anecdotes de tournage drôles ! En exclusivité pour meltyBuzz, la comédienne Camille Cottin est revenue sur le film, son personnage, mais aussi le terme de "Connasse", devenu à la mode…

meltyBuzz : D'où est venue l'idée de faire un film sur La Connasse ?

Camille Cottin : Les réalisatrices, Eloïse Lang et Noémie Saglio avaient très envie de continuer à faire vivre ce personnage et de l'inscrire dans une histoire, contrairement aux sketchs où c'était des situations plus quotidiennes.

mB : C'était un peu un tournage à hauts risques puisque tout s'est fait en caméra cachée. Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ?

CC : Contrairement à la fiction, il n'y a aucun élément extérieur qui peut déclencher des évènements donc tout doit venir du personnage. Et ça, c'était déjà une contrainte scénaristique. On ne savait pas à quel point on pouvait aboutir ce scénario qui avait été imaginé. À un moment dans le film, il y a une scène où je donne ma perruque à un chauve que je croise dans la rue. Avant ça, on passe dans la rue, on voit 1 000 chauves et au moment où on décide de faire la séquence, il n'y en a plus un. Donc on court à chaque fois qu'on en voit un, on traverse la rue en courant avec toute l'équipe, les cadreurs, etc. Il faut s'adapter : les choses ne sont pas toujours là quand qu'on en a besoin…

mB : Et il faut qu'il accepte la perruque aussi !

CC : Et qu'il accepte la perruque, oui ! Y en a beaucoup qui l'ont jeté ! (rires)

mB : Quelle technique aviez-vous pour ne pas vous faire gauler ?

CC : De bien cacher les caméras, de ne pas rester groupés, d'être un peu disséminés partout. Quand il y a une cadreuse avec moi, je la faisais passer pour une assistante pour qu'on ne se pose pas de question sur sa présence. Je devais capter l'attention de mon interlocuteur et faire en sorte que l'excentricité du personnage soit joué dans un certain naturalisme afin qu'ils ne pensent pas que c'est un coup monté.

mB : Certaines personnes vous ont-elles reconnue ?

CC : Non, pas en Angleterre. En France, oui, on voit d'ailleurs dans les vidéos bonus à la fin du film qu'un policier de l'Elysée m'a reconnue. Mais en Angleterre, on avait le confort d'être totalement incognito... Enfin presque ! Il y a un moment, dans Hyde Park, deux personnes que je croise, deux Français, me disent 'oh regarde, c'est la Connasse'. Mais ça va, c'était très agréable de tourner à l'étranger parce qu'il n'y avait pas ce problème.

mB : Quelle est la chose la plus folle qu'on vous ait demandée de faire ?

CC : C'était de venir chorégraphier le défilé de la garde royale, à cheval, c'était ouf !

mB : Se retrouver en prison était-il prévu ?

CC : Oui, c'était écrit dans le scénario, les deux fois. C'était des situations où on était à peu près sûres que ça allait finir comme ça. Cela dit, sur la grille de Kensington, je suis restée perchée quand même presque 5 minutes, c'est long ! J'avais peur qu'ils me voient et qu'ils m'empêchent d'aller en haut de la grille mais en fait, c'est pas du tout ce qui s'est passé ! Je suis restée quand même assez longtemps en haut de la grille à hurler "Harry" jusqu'à ce qu'ils s'aperçoivent de ma présence !

mB : Y a-t-il des moments où ça a failli dégénérer ?

CC : Non, jamais.

mB : Quand vous annonciez aux gens qu'il s'agissait d'une caméra cachée, comment réagissaient-ils ?

CC : Toute l'équipe arrive, applaudit la personne. En général, les gens réagissent bien, pour la plupart. Après, il y en a certains qui sont un peu déstabilisés au début, ils ne comprennent pas très bien et puis au bout d'un moment, quand l'adrénaline redescend, ils commencent à poser des questions 'ah bon ? C'est quoi, un film ? Et le personnage ?'.

mB : Certaines personnes sont floutées…

CC : Notamment les gens qui sont dans l'administration, la police, le notaire. Ce sont des gens qui, par leur profession, ne peuvent pas apparaître. Pour ceux du métro, le problème c'est qu'ils ne réagissent pas quand je passe au-dessus du tourniquet et qu'on veut pas leur faire perdre leur boulot (rires) parce que justement ils sont pris en flagrant délit de laxisme.

mB : Reverrons-nous bientôt la Connasse ?

CC : On ne sait pas trop pour l'instant, on avance pas à pas.

mB : Florence Foresti a qualifié le terme de "Connasse" de sexiste.

CC : Elle a dit que l'utilisation de ce terme l'agaçait et que tout d'un coup, le fait que ce terme soit à la mode parce qu'il y avait le programme, des livres, des bijoux, etc., l’agaçait. Elle avait peur que tout à coup les jeunes filles se targuent d'être des connasses alors que c'était un terme plutôt dépréciatif, à connotation péjorative, et qu'il fallait se respecter dans sa féminité. Je suis tout à fait d'accord avec elle. Après nous, c'était sur la durée d'un programme d'1 minute 30, c'était vraiment un code de lecture. Il fallait tout de suite que le téléspectateur sache exactement qui était le personnage. Justement, on se moquait du personnage et pas des gens qu'on piégeait. C'est une caricature, c'est de la comédie.

À lire aussi
Connasse va-t-elle revenir à la télévision ?
À lire aussi
Connasse, princesse des cœurs... et de l'audace, notre critique !
À lire aussi
La Connasse : Découvrez la bande-annonce délirante !
À lire aussi
Norman, Booba, Catherine & Liliane : Découvrez les 25 Français les plus drôles selon GQ !
À lire aussi
"La Connasse" débarque au cinéma (Vidéo)
Encore plus de contenus
Ciné Buzz

Ces 30 films à voir sur Disney +

La plateforme Disney+ est disponible en France depuis le 07 avril dernier avec assez de contenus pour que personne ne s'ennuie en cette période de confinement. Nous avons sélectionné pour vous ces 30 films disponibles sur la plateforme qu'il faut absolument voir sans modération.

Ces 30 films à voir sur Disney +
Humour

Ces cosplays très réussis à base d'objets du quotidien

Le cosplay consiste à jouer le rôle de ses personnages préférés en imitant leurs costumes. Certains amateurs d'animés et de films s'amusent à copier des scènes épiques avec des objets du quotidien. L'un des plus distingués des cosplayers se nomment Anucha Saengchart. Le jeune thaïlandais a usé d'ingéniosité et de créativité pour confectionner les déguisements les plus réalistes avec des objets basiques du quotidien. 

Ces cosplays très réussis à base d'objets du quotidien

Ciné Buzz : Les films et séries reportés à cause de la pandémie

La pandémie de COVID-19 qui sévit dans le monde à mis un réel coup d’arrêt à nos vies. Elle a notamment asséné un gros coup de massue à l'industrie cinématographique. En effet à cause du confinement, plusieurs séries et films ont du être déprogrammé, repoussé voire tout simplement annulés. Plusieurs tournages ont été suspendu et d'autres sorties ciné ont été décalé d'une année. On fait le point sur la situation pour vous...

Ciné Buzz : Les films et séries reportés à cause de la pandémie
Ciné Buzz

The Walking Dead : Ces photos backstage qui montrent un autre visage des acteurs

Après 9 saisons, The Walking Dead est devenu en l'espace de quelques années l'une des séries à succès avec la plus grosse fanbase. En effet, la série produite par Robert Kirkman a connu un succès fulgurant avec des records en terme de diffusion et audimat. Aujourd'hui nous allons vous amener derrière l'écran et vous dévoiler une facette inédite de vos personnages préférés lors du tournage de la série.

The Walking Dead :  Ces photos backstage qui montrent un autre visage des acteurs
Télévision

Koh Lanta 2020 : Découvrez les 19 candidats de l’île des héros

Koh Lanta revient pour une saison avec pleins de nouveautés. Pour cette saison, 14 nouveaux candidats et 5 anciens participants vont devoir se départager au fil des épreuves. Les 5 anciens candidats vont débuter l'aventure à l'écart, sur une île appelée « l'île des héros » en attendant d'intégrer l'aventure. Découvrez les profils des participants à l'édition 2020 de votre émission Koh Lanta.

Koh Lanta 2020 : Découvrez les 19 candidats de l’île des héros
meltyBuzz

Ces pays ou l'on rencontre les plus belles femmes du monde

La beauté est subjective ; les critères de beauté changent d’une culture à une autre, d’un pays à un autre. L’appréciation de la beauté est un ensemble très personnel cependant certaines femmes arrivent à mettre tout le monde d’accord. Après avoir étudié les résultats de concours de beauté sur plusieurs années, des experts ont identifié les pays qui ont le plus gagné de titre de beauté et ils ont établie une liste de pays dont proviendraient les plus belles femmes du monde. Une bonne raison pour se lancer dans un tour du monde...

Ces pays ou l'on rencontre les plus belles femmes du monde
Connasse, princesse des coeurs : Camille Cottin, "chorégraphier le défilé de la garde royale, c'était ouf !" (EXCLU)
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible