Crash de l'A320 : l'humour noir de Stéphane Guillon ne passe pas sur Twitter, il réplique

Ecrit par

Après le drame de Dropped la semaine passée, la France fait une nouvelle fois face à une tragédie aérienne survenue. Mardi, un Airbus A320 de la compagnie allemande Germanwings s'est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence. Sur Twitter, les réactions catastrophées se sont succédés. De son côté, Stéphane Guillon n'a pas hésité à faire preuve d'humour noir dans un tweet qui a soulevé l'indignation. Vexé, l'humoriste s'est de nouveau exprimé sur Twitter ce matin.

Peut-on vraiment rire de tout, aussi tôt après un drame ? L'éternelle question est une fois de plus relancée, après le tweet de Stéphane Guillon qui crée la polémique sur le réseau social à l'oiseau bleu. En effet, hier, alors que l'on apprenait le crash de l'Airbus A320 et la mort de 150 personnes à son bord, l'adepte de l'humour noir se fendait d'une blague jugée de mauvais goût par beaucoup sur Twitter, qui fête ses 9 ans d'existence. «On me dit que l’airbus de la compagnie GermanWings avait été affrété par TF1 pour la saison 2 de Dropped. C’est une connerie ? ». Retweeté plus de 1300 fois, son trait d'humour a suscité des réactions outragées des internautes. « A défaut d'être drôle, essayez d'être digne. » lui répond @Pierre_B_y. @supermegadrivin explique de son côté dans un tweet : « On hurle pas parce que c'est cruel, on hurle parce que ÇA N'EST PAS DRÔLE ! ».

Un autre réagit en reprenant la fameuse phrase lancée par Jean-Pierre Elkabach à Marine Le Pen : «Bonjour Stéphane Guillon, vous n'avez pas honte ? » (@lours). L'animateur Christophe Beaugrand nu sur les Champs-Elysées et sur Twitter, y est aussi allé de son commentaire : « J'aime pas juger l'humour chacun voit midi à sa porte... mais là.. » déplore-t-il. Face à cette volée de bois vert, Stéphane Guillon a réagi ce matin sur le réseau social. Il s'est fendu d'un tweet qui évoque un autre drame récent survenu en France, celui de Charlie Hebdo. «Ces tartuffes qui pleurent Charlie Hebdo et hurlent avec la meute au moindre trait d’humour noir. L’esprit Hara-Kiri est bien mort. » a-t-il regretté sur Twitter. Stéphane Guillon invoque l'esprit du journal, qui n'hésitait pas à rire de tout. On se souvient en effet de la fameuse couverture « Bal tragique à Colombey – 1 mort » réalisée par les futurs dessinateurs de Charlie Hebdo pour le journal Hara-Kiri en 1970. Un titre qui faisait référence à la fois à un fait divers ayant coûté la vie à 146 personnes, ainsi qu'à la mort du Général de Gaulle. Que pensez-vous de la réaction de Stéphane Guillon ?