Cyril Hanouna : François Hollande lui répond !

Ecrit par

Désireux d'obtenir le soutien de François Hollande en vue de son élection à la présidence de France Télévisions, Cyril Hanouna tente depuis plusieurs semaines de contacter le chef de l'Etat. Un projet qui semblait vain, jusqu'à ce week-end et la réponse tant attendue du président de la République !

Vous n'êtes pas sans savoir que Cyril Hanouna brigue depuis le début de l'année la présidence de France Télévisions, Camille Combal ayant transmis la candidature officielle il y a quelques jours. Conscient de certaines lacunes dans son dossier qui pourraient lui être rédhibitoires, le trublion de D8 s'est mis en tête ni plus ni moins que d'obtenir le soutien de François Hollande. C'est dans ce sens qu'il multiplie depuis plusieurs semaines les messages à destination du Président de la République, qui reste néanmoins sourd à ses appels. Il pensait pourtant faire mouche la semaine dernière dans son émission sur Europe 1, quand il a invité Jamel Debbouze à laisser un message sur la boite vocale du chef de l'Etat. Hélas pour lui, Cyril Hanouna faisait encore une fois choux blanc. Et c'est au moment où s'y attendait le moins que l'impensable est survenue.

François Hollande : sa réponse au SMS de Cyril... par Europe1fr

Pour s'excuser au nom de Jamel et surtout lui éviter "un contrôle fiscal", l'animateur des "Pieds dans le plat" aurait envoyé ce week-end un SMS au vacataire de l'Elysée : "Tout est de ma faute monsieur le Président, Jamel n'a rien fait. On vous kiffe bien. Cyril Hanouna". Un message qui n'est pas tombé dans l'oubli avec tous les autres puisque François Hollande y aurait répondu du tac o tac : "Il n'y a aucun problème, on se verra bientôt". De quoi rendre fier le présentateur de TPMP, qui pour l'occasion s'est autorisé hier une Marseillaise, lunettes de soleil sur le nez, durant son émission radio. Si le chroniqueur Jacques Séguela a vite refroidi les ardeurs du probable futur président de France TV ("ça s'appelle de la récupération de star"), Jean-Luc Lemoine s'est posé une question cruciale : "Il dit 'on se verra bientôt', mais où ? Au tribunal ?". Vous attendiez-vous à ce que François Hollande réponde à Cyril Hanouna ?