Darketing : La Menace fantôme

Ecrit par

Darketing est aujourd'hui de retour avec un 4e épisode sur les enjeux que vont devoir relever les entreprises du secteur culturel pour retrouver le chemin de l’innovation et de la croissance. Pour l'occasion, Thomas Mondo reçoit Emmanuel Durand.

Le mois dernier, Eric Briones recevait Clément Muletier afin de nous parler des secrets de la Gamification dans le cadre d'un 3e épisode de Darketing, cette émission sur l'actualité littéraire du marketing coproduite par l’ISEG Marketing & Communication School et Darkplanneur. Aujourd'hui, Thomas Mondo (planneur stratégique senior de l’agence Publicis EtNous) reçoit Emmanuel Durand, vice-président France & Benelux de Warner Bros afin de nous parler des enjeux que vont devoir relever les entreprises du secteur culturel pour retrouver le chemin de l’innovation et de la croissance. C'est ainsi qu'il nous parle de ce qu'il appelle "La Menace fantôme". Il fait ici référence au film "Star Wars : La menace fantôme", " qui parle de quelque chose qu'on redoute, qui doit arriver, dont on ne sait pas s'il va arriver et qui nourrit du coup pas mal de fantasmes, pas mal de croyances".

Il ne croit pas qu'Internet soit l'ennemi de la culture, mais au contraire, un "formidable vecteur de la propagation de la culture". En rappelant que les nouvelles pratiques instaurées par le web 2.0 ne menacent pas les précédents médias, il insiste sur la nécessité pour ces entreprises de renoncer à une posture monolithique pour entrer dans le monde hybride. Il prend l'exemple de Netflix, qui est arrivé en France en septembre et qui fait partie de ces entreprises qui ont "été à un moment donné disruption car elles ont amoindri la valeur d’un marché, engendrant un changement des systèmes de valeurs." Alors que la valeur d'un film est attachée à sa valeur, Netflix propose des "films moins récents mais qui plairont davantage au consommateur".