David Beckham taclé par un média britannique, il rétorque sur Instagram

Ecrit par

Critiquer les stars sur les conditions dans lesquels elles élèvent leurs enfants n'est pas vraiment une bonne idée, et le Daily Mail l'aura appris à ses dépens après un coup de gueule de David Beckham. meltyBuzz vous explique.

Si David Beckham a déjà prouvé plus d'une fois qu'il avait le sens de l'humour en jouant dans une parodie de pub pour sous-vêtements drôle et sexy, il y a tout de même des limites à respecter, et le Daily Mail l'aura appris à ses dépens. Il y a quelques jours, le quotidien britannique critiquait David et Victoria Beckham après que ces derniers aient dévoilé des photos de leur petite Harper. Leur faute ? Laisser à leur petite fille de 4 ans une tétine ! Dans cet article, une spécialiste du rôle parental a expliqué que des enfants de son âge ne devraient plus en utiliser, car ils pourraient avoir des problèmes de dents et d'élocution. "Pourquoi Harper, 4 ans, a encore une tétine ? Les experts alertent David et Victoria Beckham que leur petite fille peut avoir des problèmes d'élocution ou de dents si elle continue à en utiliser une", trouve-t-on en Une de cet article signé Jemma Buckley.

Une critique qui n'est pas passée inaperçue chez l'ex-footballeur, et qui lui est même restée au travers de la gorge. Alors qu'il a partagé une capture d'écran de cet article sur son compte Instagram, il a poussé un véritable coup de gueule : "Pourquoi les gens pensent qu'ils ont le droit de critiquer un parent sur son enfant sans avoir tous les faits ? Tous ceux qui ont des enfants savent que quand ils ne se sentent pas bien ou qu'ils ont de la fièvre, vous faites ce qui les réconforte le plus. Et généralement, c'est la tétine. Donc ceux qui critiquent, pensez-y à deux fois avant de dire quelque chose sur les enfants des autres, parce que vous n'avez pas le droit de me critiquer en tant que parent". Suite à ce post, le Daily Mail a publié un second article pour relayer ce message et se dédouaner de l'article précédent… Pas sûr que ça suffise à se faire pardonner par celui qui a récemment débarqué sur Instagram. Comprenez-vous la colère de David Beckham ?