De Gradur à Cyprien, retour sur les clashs de Liza Monet

Ecrit par

En attaquant ouvertement Gradur hier sur Twitter, Liza Monet est réapparue sur les radars de la buzzosphère, dont elle connait parfaitement les rouages depuis son premier clip et son clash avec Cyprien. Retour sur la stratégie 2.0 sulfureuse de "Madame bitch".

Repaire d'individus en manque de lumière, le Web permet à tout un chacun de s'offrir le fameux quart de gloire promis par Andy Warhol. Certains comme Swagg Man ou encore Liza Monet font un peu plus durer le plaisir. La rappeuse est d'ailleurs revenue au centre des spotlights hier après une passe d'armes pour le moins étonnante. Sans que l'on ne soit véritablement au fait des raisons de sa colère, Liza Monet a en effet eu un violent clash avec Gradur sur Twitter. Un vif échange où les commentaires diffamants et les insultes ont fusé de part et d'autre, notamment du côté de la rappeuse, particulièrement virulente. Rien d'étonnant si l'on s'est déjà penché sur ses lyrics, qui lui ont amené une réputation plus que sulfureuse sur la toile...

De Gradur à Cyprien, retour sur les clashs de Liza Monet

Au gré de ses textes particulièrement crues et sans tabous, l'ancienne actrice porno est devenue une cible privilégiée pour les internautes. L'un des premiers à s'être engouffré dans la brèche n'est nul autre que Cyprien, qui avait consacré toute une chronique au premier morceau de la rappeuse qui s'intitulait "My Best Plan". Une vidéo pleine d'ironie de la part du YouTubeur star, dont on dit qu'elle aurait véritablement lancé le buzz de la jeune femme. En guise de réponse, cette dernière avait simplement signifié ne pas trouver la chose drôle dans une interview pour Jeremstar. On pensait alors que le clash ne faisait pas partie de la stratégie de Liza Monet, celle-ci se contentant de se la jouer ultra-sexy comme dans le clip "Ave Maria" pour mettre en branle les réseaux sociaux. L'épisode Gradur nous a démontré que "Madame Bitch" est désormais prête à sortir les griffes. Le game peut trembler… Liza Monet doit-elle continuer le rap ?