Dédo : «Si vous n'aimez pas les scénarios, foncez voir Fast & Furious 7 ! » (EXCLU)

Ecrit par

Alors qu'il se produit actuellement aux Feux de la rampe avec son nouveau spectacle Killing Joke Part I, l'humoriste Dedo s'est prêté au jeu de l'interview miroir en se glissant dans la peau d'un journaliste quelque peu gênant ! Une exclu meltyBuzz à ne pas rater.

Révélé par le Jamel Comedy Club, Dedo a su cultiver un style tout particulier de métalleux fun qui lui a permis de se distinguer de la concurrence des autres humoristes de stand-up à Paris. Son premier spectacle mis en scène par Yacine Belhousse, Dedo, Prince des ténèbres, avait remporté un franc-succès en 2012. Après un passage au Golden Show la même année, le king de la scène - qui débute toujours ses spectacles sur un bon vieux son métal accompagné du signe distinctif des fans de cette musique - s'est lancé dans la conception de son nouveau show. Dans cette interview miroir, il incarne un journaliste quelque peu agaçant qui a été voir Killing Joke Part I. L'occasion par exemple de le titiller sur ses vannes concernant les femmes, qui semblent lui mener la vie dure ! Dans cette vidéo, il est aussi question du règne des chats, de canards et du mot asymétrique.Dedo face à Dedo dans l'interview miroir de meltyBuzz.

Dédo : «Si vous n'aimez pas les scénarios, foncez voir Fast & Furious 7 ! » (EXCLU)

Mesdames, si vous boudez pendant les vannes de Dedo sur la gente féminine dans son dernier spectacle, sachez donc qu'il s'agit en fait d'une « déclaration d'amour à toutes les femmes » ! Vous découvrirez également les souvenirs de Dedo du Jamel Comedy Club, ou encore sa fausse passion inavouée pour Fast & Furious, dont il proposait un résumé WTF tordant dans sa pastille sur Facebook, « Vu par un con ». Vous vous demandiez peut-être si Dedo était métalleux par intérêt (un humoriste fan de métal, c'est original et plutôt vendeur) ou s'il s'agissait d'une vraie passion ? Il vous donne la réponse dans cette interview miroir. Si cette dernière vous a plu, il sera temps de retrouver Dedo sur la scène des Feux de la rampe, où il se produit tous les jeudis, vendredis et samedis soir avec Killing Joke – Part I. On a deux bonnes nouvelles : vu ce titre, il y aura bientôt une Part II que l'on sera ravis de découvrir. Et vous pouvez d'ici-là allez le voir plusieurs fois car en bon stand-uper, ce showman né n'hésite pas à improviser avec le public, et changer son show au gré de l'actualité qui l'inspire constamment. Avez-vous envie d'aller découvrir le spectacle de Dedo ?