Emeutes Trappes : Manuel Valls et David Douillet s'affrontent vivement à l'Assemblée Nationale

Ecrit par

Lors des questions au gouvernement à l’Assemblée, hier après-midi, David Douillet, député des Yvelines, a eu un échange très tendu avec le ministre de l’Intérieur. Au centre des débats, la gestion des émeutes de ce weekend à Trappes.

La gauche semble avoir été prise à parti, lors des questions au gouvernement des dernières séances à l’Assemblée. Après les larmes de Cécile Duflot, causées par le député UMP Philippe Meunier au sujet du tweet de son compagnon, c’est au tour de David Douillet, député de la 12ème circonscription des Yvelines, de s’en prendre à Manuel Valls. En cause les émeutes de Trappes du weekend dernier, et notamment la gestion de ces échauffourées entre la police et les jeunes de banlieue. Le ton est donné lorsque le député UMP des Yvelines accuse le gouvernement de « laxisme » après les incidents de ce weekend. Et de prendre ensuite à parti Christiane Taubira, la Garde des Sceaux : « Quand commencerez-vous à gouverner véritablement dans l'intérêt de la France et des Français ? ».

La réponse virulente du ministre de l’Intérieur

La réponse de Manuel Valls ne s’est pas faite attendre : « En 2005, quand le pays était gagné par des émeutes urbaines, partout dans tous les quartiers, ceux qui étaient dans l'opposition, et j'y étais, ont eu une autre attitude, celle de la responsabilité ». Et d’ajouter avec virulence : « Parce que nous savons que face à ces problèmes, qui dure depuis trop longtemps, il faut être capable de se rassembler, come vous l'a rappelé le Premier ministre il y a quelques jours, et qu'il ne sert à rien de jeter les Français les uns contre les autres, qu'il ne sert à rien de faire des amalgames entre ceux qui cassent et les habitants des quartiers populaires ». Un après-midi sous haute tension, comme on en voit régulièrement à l’assemblée Nationale. Alors, qui a tort ? Qui a raison ?