Emeutes Trappes : "On peut attaquer un chrétien, mais pas un musulman", l'interview qui choque Twitter

Ecrit par

Une interview d’ITélé au sujet des émeutes de Trappes ce weekend et dans laquelle une mère de famille évoque l’idée « qu’on peut attaquer un chrétien, mais on ne peut pas taper un frère musulman » sème le chaos sur Twitter.

"On peut attaquer une autre personne, on peut attaquer un chrétien, mais on ne peut pas attaquer un frère musulman", telle est la phrase qu’a prononcé Viviane, mère de Cassandra, la jeune femme intégralement voilée qui a été interpellée il y a quelques jours à Trappes pour refus de présenter ses papiers lors d’un contrôle d’identité. Ces mots ont été entendus lors d’une interview en duplex sur ITélé, la chaîne d’information 24/24, et fait déjà réagir Twitter au plus haut point. Les réactions sont très vives sur le réseau social, et la plupart dénoncent un scandale de la part de cette mère de famille. D’autres interpellent la chaîne d’info et se demandent pourquoi il n’y a eu aucune réaction en plateau de la part des présentateurs. Enfin certains dénoncent la politique de gauche menée jusqu’à présent, dont l’intervention de cette femme en est une conséquence. La religion, un sujet sous haute tension sur Twitter et qui avait déjà fait polémique lors du tweet d’Inna Shevchenko la semaine dernière au sujet du ramadan. Et vous, que pensez vous de l'interview ?

Emeutes Trappes : "On peut attaquer un chrétien, mais pas un musulman", l'interview qui choque Twitter - photo
Emeutes Trappes : "On peut attaquer un chrétien, mais pas un musulman", l'interview qui choque Twitter - photo
Emeutes Trappes : "On peut attaquer un chrétien, mais pas un musulman", l'interview qui choque Twitter - photo
Emeutes Trappes : "On peut attaquer un chrétien, mais pas un musulman", l'interview qui choque Twitter - photo