Emeutes Trappes

Emeutes Trappes : La police dérape sur Facebook

Le site d’observation des violences policières Copwatch a relevé l’identité de six policiers ayant publié des propos haineux sur Facebook. Des propos tenus en marge des affrontements qui ont eu lieu le weekend dernier, à Trappes.

No thumbnail
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible