Facebook : Augmente-t-il les dépressions ?

Ecrit par

Pour des chercheurs, Facebook peut s'avérer être un véritable cauchemar pour ceux qui ne sont pas populaires et se retrouvent laissés de côté sur le réseau social.

Pour beaucoup, Facebook est l'endroit où l'on peut retrouver ses amis, partager des photos, créer des évènements ou tout simplement liker tout ce qui bouge. Mais pour d'autres, les personnes plus timides et moins populaires, Facebook peut s'avérer être un miroir du malaise social. A l'image du salarié condamné pour avoir insulté son entreprise sur Facebook, ce réseau social peut avoir des conséquences assez dramatiques. Les scientifiques Nicholas Edge et Hui-Tzu Grace Chou ont donc effectué des recherches sur ce phénomène qu'ils ont nommé "dépression facebook" et qui toucherait principalement les jeunes. Pour eux, le réseau social peut susciter la jalousie envers les personnes populaires, qui semblent vivre une vie incroyable à travers leurs milliers de photos et de likes sur leurs statuts. Mais ce n'est pas nécessairement le fait d'avoir peu d'amis facebook qui peut causer cette dépression, dans une autre étude le Dr. Kathy Charles est arrivé à la conclusion que plus le nombre d'amis Facebook était élevé, plus l'anxiété ressentie par l'utilisateur pouvait être forte. Par exemple, rejeter une demande d'amis Facebook donne à 32 % des personnes interrogées un sentiment de culpabilité puissant, et 12 % se sont dit globalement angoissés par Facebook. Et vous, quel est votre relation à Facebook ?

Facebook : Augmente-t-il les dépressions ? - photo
Facebook : Augmente-t-il les dépressions ? - photo
Facebook : Augmente-t-il les dépressions ? - photo
Facebook : Augmente-t-il les dépressions ? - photo