Facebook mort en 2017 ? Le réseau social répond

Ecrit par

Une enquête menée par des chercheurs de Princeton annonçait la perte de plus de 80% des utilisateurs de Facebook. Face à cette fin préméditée, le réseau social leur a répondu avec beaucoup d'humour !

On vous en avait parlé il y a quelques jours, des chercheurs de l'université de Princeton étaient parvenus à un constat alarmant puisque leur étude prévoyait la fin de Facebook d'ici à 2017. En reprenant le modèle de la multiplication d'une épidémie, ils avaient pronostiqué une perte de fréquentation de plus de 80%. Avec plus d'un milliard d'utilisateurs, cela représenterait une fuite de plus de 950 millions d'individus... C'est beaucoup ! Et face à cette prédiction maya assez chimérique, Facebook a réagi en déclarant "En appliquant la même méthodologie, Princeton perdrait la totalité de ses étudiants d’ici 2021. Le rapport que Princeton a publié est un pur ramassis d’idioties", déclare un porte-parole. Certes Facebook connait une baisse de fréquentation, notamment de la part de la plus jeune génération qui préfère se tourner vers Twitter où règne une plus grande liberté d'expression, mais le réseau social a encore pas mal de marge pour sentir le coup venir. Devant tant d'hypothétiques prédictions, seul l'avenir donnera raison à l'un ou l'autre. Etes-vous un utilisateur régulier de Facebook ?

Facebook mort en 2017 ? Le réseau social répond
Facebook mort en 2017 ? Le réseau social répond
Source : guizmodo