Faut-il croire en TPMP cette saison ? Le billet d'humeur Buzz

Ecrit par

Devenu incontournable en moins de deux saisons sur D8, "Touche pas à mon poste" fait sa rentrée ce lundi 31 aout avec de nombreuses certitudes. Pour autant, et c'est pas à Cyril Hanouna qu'on va l'apprendre, tout peut aller très vite en télé. D'où les questions qui entourent un éventuel déclin du show…

Les vacances sont bel et bien terminées. Si vous êtes déjà dégoutés à l'idée de reprendre les cours ou le taf, vous pourrez toujours vous réconforter avec le retour de "Touche pas à mon poste", dont la nouvelle équipe a été dévoilée en photo. Cyril Hanouna et sa petite bande font en effet leur rentrée ce soir à 19h sur D8, avec la ferme intention de rester "le 1er talk de France", comme ils aiment à s'en vanter. Si ce titre peut prêter à débat, il faut reconnaitre que TPMP est entré dans une nouvelle dimension l'an dernier en devançant en termes d'audiences nettement ses concurrents directs de "C à vous" (France 5) et surtout du "Grand Journal" (Canal +). Ce qui a d'ailleurs enterré Antoine De Caunes et sa formule du LGJ…Un destin funeste qui doit quand même titiller Cyril Hanouna, qui plus qu'un autre, sait la manière dont les choses peuvent rapidement basculer en télévision. Ils sont déjà nombreux à prédire le déclin du programme, et ce pour plusieurs raisons.

Faut-il croire en TPMP cette saison ? Le billet d'humeur Buzz

Par un simple phénomène de lassitude tout d'abord. Les mêmes ficelles risquent encore d'être au rendez-vous : des happenings plus ou moins drôles, un Gilles Verdez envers et contre tout, une Enora Malagré qui vomit sur la TV réalité…on commence à connaitre la musique. De plus, l'omniprésence de Cyril Hanouna sur D8 (et ailleurs) a créé une tendance au Hanouna-bashing de plus en plus populaire sur les réseaux sociaux. En vue de se renouveler, l'animateur a ainsi fait appel à une bardée de nouveaux chroniqueurs, à l'instar de Matthieu Delormeau qui rejoint donc l'équipe "Touche pas à mon poste". Mais changer pour changer présente un risque : celui de dérouter les fans historiques du programme qui redoutent déjà de ne plus retrouver l'ambiance du début. On a vu le résultat durant les émissions de l'été, largement boudés par le public. Dernier point et non des moindres : TPMP a construit une grande part de son succès en épinglant la TV réalité et les émissions du style "Confessions Intimes". Or, ces genres télévisuels font de moins en moins recette et pourraient mécaniquement entrainer dans leur chute toutes les émissions qui faisaient leur beurre dessus. Un tableau sombre de la situation qui ne doit pas faire oublier la capacité d'adaptation de Cyril Hanouna et de ses équipes, qui pourraient nous réserver plus d'une surprise. Qui aurait pu croire aux débuts de l'émission sur France 4, qu'elle serait devenue une telle référence dans le PAF ? Continuerez-vous à regarder TPMP cette saison ?