Fleur Pellerin annonce la mise à mort de la neutralité du net sur Twitter

Ecrit par

Après avoir associé, vendredi, la neutralité du net aux intérêts économique de grosses firmes américaines, la ministre de l'économie numérique Fleur Pellerin a confirmé cette prise de position sur Twitter. Une annonce qui fait trembler les spécialistes !

La 27èmes édition des Rencontres de Pétrarque se tenaient à Montpellier en fin de semaine dernière. Un rendez-vous auquel a participé la ministre déléguée à l'économie numérique Fleur Pellerin. Mais en déclarant que "la neutralité du net est un concept américain qui a tendance à favoriser les intérêts économiques de Google, Apple et consorts", la ministre s'est attiré de nombreuses foudres ! D'autant qu'après avoir supprimé le message incriminé de son compte Twitter, la ministre a de nouveau confirmé sa position sur la neutralité du net.

Qu'est-ce que la neutralité du net ?

Les rencontres de Pétrarque est un rendez-vous co-organisé par France Culture et Le Monde et qui prévoit une série de tables rondes et d’émissions de radio. Vendredi, dernier jour de cette 27ème édition, le débat tournait autour d'Internet et de son rôle de diffuseur de démocratie. Une discussion dans laquelle la notion de neutralité du net s'est évidemment invitée ! Ce principe désigne l'égalité de traitement des flux de données sur Internet sans aucune discrimination à l'égard de la source, de la destination ou du contenu de l'information transmise. Cette architecture, neutre, puisque sans distinction permet de garantir la liberté d'expression, d'accès aux données sur Internet. Des notions primordiales dans une société qui se veut démocratique. Or, en associant la neutralité du net à un fonctionnement économique, la ministre occulte complétement les libertés nécessaires engendrées par cette neutralité de net.. C'est en fait la frontière entre la législation et la démocratie qui est de plus en plus pointée du doigt !

Fleur Pellerin annonce la mise à mort de la neutralité du net sur Twitter
Vers la fin des libertés ?

De là à associer cette annonce à la mise à mort de ce principe, il n'y a qu'un pas. Et Fabrice Epelboin, spécialiste des média sociaux et du web social, l'a franchi dans un décryptage. Pour lui, Fleur Pellerin s'est "complétement trompé dans la définition" et "ne comprend visiblement rien au concept de neutralité du net". Mais au-delà de la confusion de la ministre, pour Fabrice Epelboin, cette annonce sonne comme l'amorcement prochain de la fin de cette neutralité, pour des raisons économiques, justement. Par ailleurs, ce sont surtout les internautes qui s'indignent, à l'heure ou les projets de lois dans le domaine se multiplient - à l'instar de l'annonce de Fleur Perrin d'une éventuelle fusion du CSA et de l'ARCEP ou de la plus connue loi Hadopi. En fait c'est la frontière entre la législation d'internet et les libertés sur le net qui est pointée du doigt !

Fleur Pellerin annonce la mise à mort de la neutralité du net sur Twitter - photo
Fleur Pellerin annonce la mise à mort de la neutralité du net sur Twitter - photo
Fleur Pellerin annonce la mise à mort de la neutralité du net sur Twitter - photo