Foudil Kaibou prend le pouvoir sur la scène de l'humour, meltyBuzz en est témoin !

Ecrit par

Jamais un titre de one-man show n'a été aussi vrai : Foudil Kaibou prend le pouvoir ! Pour cela, le jeune humoriste a choisi la meilleure des armes, l'humour. meltyBuzz revient sur un spectacle entre légèreté et férocité, à mourir de rire !

Vous ne le connaissez peut-être pas encore, mais cela ne va pas tarder. Et pour cause, "Foudil Kaibou prend le pouvoir" et la rédaction de meltyBuzz, qui a assisté à son one-man show, peut en attester ! Pour cela, il n'a pas besoin d'user de la force, son humour suffit largement et convainc dès les premières minutes. Foudil – ne l'appelez surtout pas Faudel au risque de vous faire mitrailler de vannes tordantes - est un jeune humoriste qui se lance sur la scène du Jamel Comedy Club. Pendant plus d'une heure, ce jeune alsacien d'origine maghrébine va se lancer dans une lutte acharnée contre les clichés rattachés aux arabes, mais aussi aux juifs, catholiques, etc. Revenant sur les inconvénients et l'avantage (le seul) à être arabe, il se base sur l'actualité pour nous faire rire de tout, et surtout des sujets les plus sensibles comme l'homosexualité, Al Qaïda, ou encore ce jeune gamin de 8 ans qui était arrêté pour avoir tenu des propos djihadistes…

Foudil Kaibou prend le pouvoir sur la scène de l'humour, meltyBuzz en est témoin ! - photo
Foudil Kaibou prend le pouvoir sur la scène de l'humour, meltyBuzz en est témoin ! - photo
Foudil Kaibou prend le pouvoir sur la scène de l'humour, meltyBuzz en est témoin ! - photo
Foudil Kaibou prend le pouvoir sur la scène de l'humour, meltyBuzz en est témoin ! - photo

Auteur, artiste et metteur en scène, Foudil a fait beaucoup de théâtre, et ça s'en ressent dans son interprétation multiple. Que ce soit la petite-amie bourrée, le père alsacien, le banlieusard, le riche parisien ou même la mère maghrébine, chacune de ses imitations est à mourir de rire ! Après s'être penché sur la question de l'intégration - qui passe uniquement par le vin selon lui -, il attaque le sujet épineux de l'éducation et nous offre ainsi une série de portraits poussés à l'extrême. Entre le père africain, le père antillais, le père occidental, le père juif, le père gitan et le père turc (le plus dangereux), il revient avec humour sur les différentes façons d'éduquer son enfant. Une sacré épreuve pour nos zygomatiques relancés par la simple mais juste conclusion que le père le plus dangereux, selon lui, c'est sa mère ! Le style de Foudil ne nous est pas totalement inconnu, on reconnait du Gad Elmaleh, ce qui n'est pas étonnant sachant qu'il a fait la première partie de l'humoriste au Bataclan, mais aussi celle de Malik Bentalha qui se la raconte sur scène. Qu'il suive le même parcours, c'est tout le mal que meltyBuzz peut souhaiter à ce "dictateur de l'humour qui prend le pouvoir sur nos émotions". Connaissez-vous Foudil Kaibou ?