Gradur : "J'ai pas besoin de clash pour faire du buzz et du bruit" (EXCLU)

Ecrit par

Alors que sa mixtape "ShegueyVara 2" a débarqué dans les bacs ce vendredi 25 novembre, on est allé sonder Gradur sur son état d'esprit, sa relation aux fans et aux haters, sans oublier ses fameux dossiers du Sheguey Squad. En léger.

Pour tous ceux qui ont cru que Gradur n'était qu'une comète qui s'éteindrait lentement après le succès de son premier album "L'Homme au Bob", le rappeur du 5-9 est venu leur distiller une violente piqûre de rappel ce vendredi 25 novembre. Le jour choisi pour balancer sa deuxième mixtape "ShegueyVara 2", validée comme il se doit par les twittos. Il faut dire qu'en réunissant la crème du rap game actuel (Black M, JUL, Lacrim, Niska, Nekfeu…), le sheguey n'avait pas de grandes chances de se tromper. Parmi toutes les combinaisons, celle avec Booba a bien entendu retenu l'attention des fans, qui ont quasi-harcelé Gradidur pendant 1 an pour savoir si le feat se ferait. On a d'ailleurs demandé au bonhomme si cet empressement le soulait : "Au contraire, c'est bien. Ça prouve qu'il y a de l'attente. Et puis nous-même (les rappeurs ndlr) on en joue".

Gradur : "J'ai pas besoin de clash pour faire du buzz et du bruit" (EXCLU)

Et au niveau des critiques, de manière générale sur les réseaux sociaux ? "Internet c'est pas la vie. Le mec qui t'insultes derrière son PC, quand il te voit en vrai, tu penses vraiment qu'il va faire le malin devant toi ? Il va venir et te demander une photo au calme". C'est avec la même distance et la même autodérision que le sheguey juge les nombreux clashs du game : "Les gens qui te clashent cherchent juste à ce que tu répondes. Mais moi j'ai pas besoin de clasher pour faire du buzz ou du bruit". Et de faire une drôle de comparaison avec une go qui vous tourne autour : "C'est comme quand une meuf t'insultes. Elle cherche à attirer ton attention. Mais vaut mieux l'ignorer, ça lui fait encore plus de mal". Si Gradur excelle en matière de love, là où il est le meilleur c'est pour afficher ses potes sur Insta avec ses délirants #DossiersDuShegueySquad. Enfin, ça c'était avant. Car depuis plusieurs mois, c'est R.A.S sur le compte du rappeur. Y a plus de matière ou quoi ? "Nan, j'en ai toujours. J'ai mis ça de côté mais je pense que ça va reprendre, bientôt même (…) C'était une manière de montrer notre état d'esprit, faire voir qu'on n'a pas changé. On est toujours des enfants, on cherche toujours à rigoler. Même la musique au fond, c'est pour divertir. Le monde est assez dur comme ça, donc il faut rigoler, être joyeux". Avec 30 tracks sur "ShegueyVara 2", c'est tout de suite plus simple pour kiffer et être en léger... La mixtape "ShegueyVara 2" vous a-t-elle convaincu ?