Gradur : "L'armée est un peu raciste", le rappeur se livre dans Clique

Révélation rap de l'année 2014, Gradur s'est prêté au jeu d'une interview intimiste pour Mouloud Achour et Clique TV. De quoi en apprendre un peu plus sur le sheguey, et notamment sur sa période de soldat-dealer au sein de l'armée.

En moins d'un an et demi, Gradur aura su se faire une place dans le game si concurrencé du rap. Validé par bon nombre de ses pairs, dont l'incontournable Booba qui l'a érigé comme la relève du rap français, le rappeur originaire du Nord demeure tout de même une énigme, et ce malgré son omniprésence sur les réseaux sociaux. On sait en effet peu de choses sur le parcours du sheguey, qui du haut de ses 24 ans, a déjà connu plusieurs vies. D'où l'intérêt de Mouloud Achour, qui pour Clique TV a retrouvé le MC dans son fief lillois pour en savoir un peu plus à son sujet. L'occasion d'apprendre plusieurs anecdotes intéressantes autour de Gradur, aujourd'hui n°1 sur iTunes avec son album "L'Homme au Bob".

Loin de se donner un genre de mauvais garçon ("Je laisse ça à d'autres rappeurs"), Gradur préfère au contraire rester fidèle à sa nature, c'est-à-dire avancer sans se prendre au sérieux. "J'suis un bon vivant" assure-t-il, lui qui est animé d'un état d'esprit qui vire franchement à la déconne, notamment sur les réseaux sociaux. L'étiquette de bad boy lui a tout de même collé à la peau à une certaine époque de sa vie, où durant son service militaire qui a duré 3 ans, celui-ci a vendu quelques substances illicites à ses camarades soldats : "A la base, j'ai jamais vendu de drogue, c'est-là bas que je m'y suis mis". Une bonne occasion de se faire de l'argent facile, dans un quotidien pas franchement agréable, avec entre autres un sentiment raciste diffus au sein de l'armée, même si le rappeur préfère souligner les bons côtés de cette expérience qui rejaillit forcément dans ses textes aujourd'hui. On devrait en savoir un peu plus sur le sheguey la semaine prochaine lors de la seconde partie de cette interview qui s'attardera notamment sur les nombreux beefs du game, dont Booba VS Kaaris, encore opposés sur YouTube avec le match "Tony Sosa" VS "Le Bruit de mon âme". Êtes-vous fan de Gradur ?