Hadopi

Hadopi : La dénonciation est prônée par le Gouvernement

Publié par
Christophedard
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Le gouvernement entend lutter toujours plus efficacement contre le piratage. Désormais, il prône la dénonciation.

On se souvient du site PC INpact qui a lancé un concours de détournement des affiches en faveur de la loi Hadopi en juin dernier. Aujourd'hui, et dans un tout autre registre, c'est la Business Software Alliance (BSA) qui lance sa propre campagne de publicité. On peut voir les affiches de cette association de défense des grands éditeurs de logiciels dans le métro à Marseille avant sans doute le reste du pays. On y voit un employé cerné par trois représentants des forces de l'ordre, un policier, un magistrat et un avocat, pour le moins menaçants. Le slogan est percutant : "Logiciels piratés, nouveaux amis assurés!" .

Le mot d'ordre : dénoncer pour être protégé

Le but de cette campagne publicitaire est de faire peur et de responsabiliser . Si l'employé ne veut pas être complice d'un acte de piratage comme l'utilisation sans y être autorisé d'un logiciel payant, il doit le dénoncer même si le pirate est… son propre patron ! Cependant, la Business Software Alliance veut rassurer et rappelle que c'est "en toute confidentialité sur www.soft-legal.com ou en appelant le 0 825 620 660" . Sur son site Internet, l'association promet même "jusqu'à 1 million de dollars de récompense" ... Mais rien en revanche contre ceux qui piratent les sites Internet comme le groupe LulzSec.

À lire aussi
Hadopi : La campagne pub qui buzz
À lire aussi
Hadopi : La première condamnation d'un internaute pour avoir téléchargé du Rihanna
À lire aussi
La fusion entre Hadopi et le CSA agace les twittos
Encore plus de contenus
Hadopi : La dénonciation est prônée par le Gouvernement
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible