Bun Hay Mean

Bun Hay Mean : "La reconnaissance, ça n'a pas de prix" (EXCLU)

Publié par
Excuisite
, le .
Temps de lecture : ~ 4 min
No thumbnail

Alors que son spectacle, "Chinois Marrant dans la légende de Bun Hay Mean", est de retour en salle depuis le 19 septembre, Bun Hay Mean est revenu sur son parcours et a répondu aux questions de la rédaction.

Cela fait déjà deux ans qu'il sévit, mais cela ne lui suffit pas (et nous non plus). De plus, à chacune de ses apparitions, il fait salle comble. Voilà pourquoi depuis le 19 septembre dernier, il est passé d'une salle de 130 places à une de 360. On veut bien entendu parler de Bun Hay Mean, l'humoriste asiatique qui fait un carton au théâtre l'Apollo avec "Chinois Marrant dans la légende de Bun Hay Mean". Si vous voulez en apprendre plus sur son spectacle, foncez vers notre review de ce comique qui raconte sa légende tout en impro' ! Car là, c'est au personnage que l'on va s'intéresser. Et quoi de mieux, pour tout connaître du bonhomme, que de lui demander directement ? Ainsi, la rédaction l'a rencontré au détour d'un café parisien. Découvrez sans plus attendre cette interview qui mélange bonne humeur, révélations et humour.

"Chinois Marrant dans la légende de Bun Hay Mean"

meltyBuzz : Tu es ingénieur informaticien, pourquoi cette carrière d'humoriste ?

Bun Hay Mean : J'ai toujours été un garçon hyper timide, quand j'ai découvert le spectacle d'impro', ça a été une libération. Je me suis rendu compte que j'avais énormément de choses à dire. Et puis faire marrer les gens, quand t'es timide et que t'as mon physique… J'ai toujours eu un énorme complexe d'infériorité et la reconnaissance, ça n'a pas de prix.

mB : L'impro', ça a été naturel pour toi ?

BHM : Je ne vais pas te dire que l'impro m'a sauvé mais la règle d'impro' c'est le présent et c'est le fait de dire oui. Accepte d'essayer ce qu'il y a dans ta tête. Mais accepte aussi ce que dit l'arbitre ou le public.

mB : Comment a débuté ton aventure avec Jamel et le Comedy Club ?

BHM : Avec le Comedy Club, c'est assez inattendu. Je sortais d'un spectacle et sur le chemin du retour, je rencontre Fabrice Éboué, avec qui j'avais fait des scènes ouvertes quelques semaines auparavant. Il me dit : "Écoute, on est en train de créer un truc avec Jamel, viens je te le présente." Ils étaient en train de répéter pour le tout premier Jamel Comedy Club. Je croise Jamel mais on ne se parle pas. La vraie rencontre avec lui se fait trois ans plus tard. Je vivais dans la rue et l'un de ses meilleurs amis me voit jouer dans un resto. Il me prend sous son aile et me le présente. Malgré la réputation qui me précède, un véritable "match" humain a eu lieu entre lui et moi.

mB : Ce spectacle, c'est l'histoire de ta vie. À un moment, tu parles de ta période dans la rue. Est-ce que tu peux nous en dire plus ?

BHM : Quand je suis arrivé à Paris, je squattais chez ma sœur. Elle venait de se marier et habitait en banlieue. Je dormais dans la chambre d'enfant. Lorsqu'elle est tombée enceinte, mon beau-frère m'a dit : "Soit tu rentres chez tes parents, soit tu restes ici et tu trouves un boulot d'informaticien, soit bye." Je savais que si je rentrais chez mes parents, je ne serais pas revenu. Du coup, j'ai vécu dans la rue. Ça a été long. Environ 4 - 5 mois, j'ai squatté chez des gens. J'essayais tous les jours de trouver des scènes. Je jouais dans des Pmu pour 10 – 15€. Je dormais dans des parcs ou gare d'Austerlitz la journée, et je jouais le soir.

mB : Tes parents en pensent quoi ?

BHM : Ils ont longtemps été inquiets. Je ne leur ai jamais dit que j'avais été à la rue. C'est dans l'un des premiers papiers sur moi qu'ils l'ont découvert. C'est la seule fois de ma vie que ma mère m'a giflé. Maintenant ça va mieux. Elle est très fière.

mB : Durant ton spectacle, tu joues beaucoup avec ton public. Tu passes même plus de temps dans la salle que sur les planches. Est-ce que tu as déjà eu des réactions bien WTF ?

BHM : Quelques-unes. Par exemple, lors de l'un de mes spectacles, je suis tombé sur une personne qui venait me voir sur scène pour la huitième fois. Au Jamel Comedy Club, j'ai eu un long échange de vannes avec un mec qui s'est énervé et a jeté sa table avant de se faire sortir. Sinon, durant un autre show, une femme est montée sur scène et m'a galoché.

mB : Vraiment ?

BHM : (Rire) Ouais, je lui ai dit : "T'es pas cap, t'es pas cap" et elle est montée pour me prouver le contraire.

mB : En tapant sur toutes les communautés, avec leurs clichés respectifs , tu n'as pas peur que ton humour noir choque profondément les gens ?

BHM : Ma seule censure, c'est : "Est-ce que moi je trouve ça marrant ?" Mais je peux aussi me tromper. C'est l'impro', on teste et on voit où ça va. Je n'ai pas envie de fixer mon texte.

mB : Dans quelle ville tu as le plus kiffé jouer ?

BHM : Clairement Montréal.

mB : Il y a une émergence de l'humour asiatique en France, notamment sur YouTube avec Les clichés de Jigmé ou encore le Rire Jaune. Tu n'es pas tenté par ce média ?

BHM : Je suis intéressé par YouTube. Tous les moyens d'expression me tentent en fait. YouTube, écrire un bouquin, dessiner. Je suis aussi en train de créer un scénario pour un film. L'intérêt c'est de tester au maximum, et pas toujours de manière humoristique.

mB : Est-ce que t'as un message pour eux ?

BHM : J'attends Jigmé sur scène, j'aimerais bien le voir sur les planches. Mais je suis content de voir que la deuxième-troisième génération d'immigrés tentent des trucs, sortent du moule sociétal. Il y a tellement de trucs à inventer !

mB : Quels sont tes projets pour l'avenir ?

BHM : En ce moment, j'écris beaucoup de trucs politiques, mon spectacle actuel est en train de muter. Continuer mon spectacle donc mais devant 800 spectateurs max. Je préfère jouer 10 fois devant 500 personnes que de faire un zénith. Si tu passes les 1 000 – 2 000 personnes, ce n'est pas plus un spectacle vivant. Sinon, j'essayerais d'être au prochain Montreux Festival. J'aimerais aussi apprendre l'arabe, pour le jouer au Maroc par exemple. Et dans 10 ans, je tente la Chine.

À lire aussi
Bun Hay Mean raconte sa légende tout en impro', notre review !
À lire aussi
Jamel Comedy Club : Waly Dia, Bun Hay Mean, Tony Saint-Laurent et Shirley Souagnon mettent le feu pour l'arrivée sur CanalPlay !
À lire aussi
Ces 30 films à voir sur Disney +
À lire aussi
Ces pays ou l'on rencontre les plus belles femmes du monde
Encore plus de contenus
Humour

Ces cosplays très réussis à base d'objets du quotidien

Le cosplay consiste à jouer le rôle de ses personnages préférés en imitant leurs costumes. Certains amateurs d'animés et de films s'amusent à copier des scènes épiques avec des objets du quotidien. L'un des plus distingués des cosplayers se nomment Anucha Saengchart. Le jeune thaïlandais a usé d'ingéniosité et de créativité pour confectionner les déguisements les plus réalistes avec des objets basiques du quotidien. 

Ces cosplays très réussis à base d'objets du quotidien

Ciné Buzz : Les films et séries reportés à cause de la pandémie

La pandémie de COVID-19 qui sévit dans le monde à mis un réel coup d’arrêt à nos vies. Elle a notamment asséné un gros coup de massue à l'industrie cinématographique. En effet à cause du confinement, plusieurs séries et films ont du être déprogrammé, repoussé voire tout simplement annulés. Plusieurs tournages ont été suspendu et d'autres sorties ciné ont été décalé d'une année. On fait le point sur la situation pour vous...

Ciné Buzz : Les films et séries reportés à cause de la pandémie
Ciné Buzz

The Walking Dead : Ces photos backstage qui montrent un autre visage des acteurs

Après 9 saisons, The Walking Dead est devenu en l'espace de quelques années l'une des séries à succès avec la plus grosse fanbase. En effet, la série produite par Robert Kirkman a connu un succès fulgurant avec des records en terme de diffusion et audimat. Aujourd'hui nous allons vous amener derrière l'écran et vous dévoiler une facette inédite de vos personnages préférés lors du tournage de la série.

The Walking Dead :  Ces photos backstage qui montrent un autre visage des acteurs
Télévision

Koh Lanta 2020 : Découvrez les 19 candidats de l’île des héros

Koh Lanta revient pour une saison avec pleins de nouveautés. Pour cette saison, 14 nouveaux candidats et 5 anciens participants vont devoir se départager au fil des épreuves. Les 5 anciens candidats vont débuter l'aventure à l'écart, sur une île appelée « l'île des héros » en attendant d'intégrer l'aventure. Découvrez les profils des participants à l'édition 2020 de votre émission Koh Lanta.

Koh Lanta 2020 : Découvrez les 19 candidats de l’île des héros
Ciné Buzz

2020 : Les 40 meilleures productions originales Netflix

Netflix est aujourd’hui la première plateforme mondiale de streaming. En effet l’entreprise américaine s’est spécialisée dans la diffusion de films, séries et documentaires en flux continu ou en streaming, et de part ses productions originales Netflix fait de l’ombre à pas mal de séries. Il faut admettre que les productions originales du géant américain font partie des œuvres les plus prisés de ces dernières années. C’est pour cette raison que nous avons décidé de vous proposer les 40 meilleures productions originales Netflix. De quoi se faire un bon marathon Netflix…

2020 : Les 40 meilleures productions originales Netflix
La vie des séries

Game Of Thrones : Ces photos backstage qui montrent un autre visage des acteurs

Game of thrones est devenu en l'espace de quelques années l'une des séries à succès avec la plus grosse fanbase. En effet, la série produite par George R. R. Martin a connu un succès fulgurant avec des records en terme de diffusion et audimat. Aujourd'hui nous allons vous amener derrière l'écran et vous dévoiler une facette inédite de vos personnages préférés lors du tournage de la série.

Game Of Thrones : Ces photos backstage qui montrent un autre visage des acteurs
Bun Hay Mean : "La reconnaissance, ça n'a pas de prix" (EXCLU)
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible