Médias

James Foley, Steven Sotloff : Pourquoi les médias américains diffusent-ils les photos sur le web ?

Publié par
Laurent Pradal
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
No thumbnail

Alors que les médias français refusent de diffuser les images violentes d’exécutions et autres carnages, les médias américains ne se gênent pas pour exposer le sang et les violences à la vue de tous. Pourquoi ces photos sont-elles publiées aux États-Unis et pas en France ? La déontologie en ce qui concerne ces images est-elle différente d’un pays à un autre ? Décryptage.

James Foley, Steven Sotloff, les dernières semaines ont été particulièrement funestes pour les États-Unis et le petit monde du journalisme de terrain. Les deux confères américains ont été exécutés par un djihadiste appartenant selon toute vraisemblance à l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL), selon leur revendication. Des images d’une atrocité rare que le net a diffusées sans complexe, avant de se rétracter à plusieurs reprises. Et des médias qui se demandent si les photos de ces assassinats doivent être publiées ou non. A chaque pays ses méthodes et ses décisions pour la presse. Une chose que semble bien montrer les États-Unis, qui n’hésitent pas à diffuser l’horreur en direct à la télévision ou sur le net, contrairement à la France, moins enclin à ce type de diffusion. Mais pourquoi les médias américains montrent-ils ses atrocités et la France non ? Est-ce une question de pudeur ? D’éthique ? De culture ? Un peu de tout ça…

Une violence exacerbée depuis longtemps par la télévision

Ces violences, les américains, contrairement à nous Français, ont l’habitude de les voir, ne serait-ce que dans les séries télévisées. Beaucoup de shows montrent toutes sortent de violences, sans pour autant choquer qui que ce soit. Pour ne citer qu’un exemple, Criminal Minds ou 24 font parties de ces séries où la violence des meurtres, la torture et les situations dérangeantes parsèment de ça de là les épisodes. En outre, tous les cadavres et toutes les morgues montrées sans complexe dans la volonté de révéler le souci du détail et une réalité totale forment un imaginaire solide qui ne choque plus, mais qui éduque. Les unes de journaux ne sont pas non plus en reste puisqu’elles n’hésitent pas non plus à dévoiler des photos chocs. Pour donner un exemple, la rédaction vous parlait il y a deux semaines de James Foley et de la vidéo de son exécution en Une du New-York Post. A côté, notre "le poids des mots, le choc des photos", si cher à Paris Match, ce n’est vraiment pas grand-chose. Mais avec l’arrivée des séries américaines en France et la diffusion d’images chocs dans les journaux télévisés (ça a été longtemps le cas pour le JT de 20h de France 2), les Français ont commencé à s’habituer à ces violences, mais l’éthique journalistique contraint encore leurs diffusions à très grande échelle. Seul le net parvient à cette diffusion de masse, mais il n’appartient qu’à l’internaute de visionner ces images.

Une logique commerciale

Aux États-Unis, ce sont les règles commerciales qui font loi (la majeure partie du temps). Une image choc fera vendre à coup sûr en Amérique du nord, une mentalité que ne partage pas tellement les Français (même si les magazines people font des images "chocs" leur gagne-pain, mais jamais de cadavres et jamais de violence). Les américains ont un proverbe qui résume bien la situation : "If it bleeds, it leads" ("S’il y a du sang, ça fait la Une des journaux" en français). La violence et les images chocs sont synonymes de vente à outrance, une chose qu’utilisent quasiment quotidiennement les médias américains. Une diffusion également en accord avec les principes de la liberté d’expression, totale aux Etats-Unis et partie intégrante du premier amendement de la Constitution américaine. Mais cette liberté d’expression a des limites : pour exemple, les photos des cadavres des employés du World Trade Center, lors des attentats du 11 septembre, ou encore les photos du corps d’Oussama Ben Laden, qui n’ont pas été diffusées dans la presse américaine. Des clichés en accord avec la logique commerciale de diffusion de la presse ? Cette fois-ci c’est l’intérêt national qui a primé. Et des photos de deux journalistes décapités qui ne semblent pas faire partie de cette catégorie…

Les Etats-Unis ont une conception de la liberté d'expression bien plus exacerbée que la nôtre
© nbc news
À lire aussi
Enora Malagré seins nus, François Hollande en vacances : Peut-on tout diffuser dans les médias ?
À lire aussi
Médias : Le journal Le Parisien fête ses 70 ans !
À lire aussi
LCI : Une journaliste bientôt au chômage adresse un message émouvant à sa fille sur Twitter
Encore plus de contenus
Ciné Buzz

Ces 30 films à voir sur Disney +

La plateforme Disney+ est disponible en France depuis le 07 avril dernier avec assez de contenus pour que personne ne s'ennuie en cette période de confinement. Nous avons sélectionné pour vous ces 30 films disponibles sur la plateforme qu'il faut absolument voir sans modération.

Ces 30 films à voir sur Disney +
Humour

Ces cosplays très réussis à base d'objets du quotidien

Le cosplay consiste à jouer le rôle de ses personnages préférés en imitant leurs costumes. Certains amateurs d'animés et de films s'amusent à copier des scènes épiques avec des objets du quotidien. L'un des plus distingués des cosplayers se nomment Anucha Saengchart. Le jeune thaïlandais a usé d'ingéniosité et de créativité pour confectionner les déguisements les plus réalistes avec des objets basiques du quotidien. 

Ces cosplays très réussis à base d'objets du quotidien

Ciné Buzz : Les films et séries reportés à cause de la pandémie

La pandémie de COVID-19 qui sévit dans le monde à mis un réel coup d’arrêt à nos vies. Elle a notamment asséné un gros coup de massue à l'industrie cinématographique. En effet à cause du confinement, plusieurs séries et films ont du être déprogrammé, repoussé voire tout simplement annulés. Plusieurs tournages ont été suspendu et d'autres sorties ciné ont été décalé d'une année. On fait le point sur la situation pour vous...

Ciné Buzz : Les films et séries reportés à cause de la pandémie
Ciné Buzz

The Walking Dead : Ces photos backstage qui montrent un autre visage des acteurs

Après 9 saisons, The Walking Dead est devenu en l'espace de quelques années l'une des séries à succès avec la plus grosse fanbase. En effet, la série produite par Robert Kirkman a connu un succès fulgurant avec des records en terme de diffusion et audimat. Aujourd'hui nous allons vous amener derrière l'écran et vous dévoiler une facette inédite de vos personnages préférés lors du tournage de la série.

The Walking Dead :  Ces photos backstage qui montrent un autre visage des acteurs
Télévision

Koh Lanta 2020 : Découvrez les 19 candidats de l’île des héros

Koh Lanta revient pour une saison avec pleins de nouveautés. Pour cette saison, 14 nouveaux candidats et 5 anciens participants vont devoir se départager au fil des épreuves. Les 5 anciens candidats vont débuter l'aventure à l'écart, sur une île appelée « l'île des héros » en attendant d'intégrer l'aventure. Découvrez les profils des participants à l'édition 2020 de votre émission Koh Lanta.

Koh Lanta 2020 : Découvrez les 19 candidats de l’île des héros
meltyBuzz

Ces pays ou l'on rencontre les plus belles femmes du monde

La beauté est subjective ; les critères de beauté changent d’une culture à une autre, d’un pays à un autre. L’appréciation de la beauté est un ensemble très personnel cependant certaines femmes arrivent à mettre tout le monde d’accord. Après avoir étudié les résultats de concours de beauté sur plusieurs années, des experts ont identifié les pays qui ont le plus gagné de titre de beauté et ils ont établie une liste de pays dont proviendraient les plus belles femmes du monde. Une bonne raison pour se lancer dans un tour du monde...

Ces pays ou l'on rencontre les plus belles femmes du monde
James Foley, Steven Sotloff : Pourquoi les médias américains diffusent-ils les photos sur le web ?
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible