Jawad "se doutait" qu'il logeait des terroristes, le buzz repart de plus belle sur Twitter

Ecrit par

D'après Le Monde, qui a pu se procurer le procès-verbal de Jawad Bendaoud, le fameux logeur de Daesh aurait avoué aux enquêteurs qu'il "se doutait" d'héberger des terroristes, sans pour autant vouloir cracher sur l'argent. Des révélations qui alourdissent le dossier du bonhomme, véritable risée des réseaux sociaux.

Vous croyiez en avoir fini avec lui ? C'était sans compter sur les révélations du journal Le Monde ce mercredi 23 décembre, qui nous livre des détails sur ce qu'aurait dit Jawad Bendaoud aux enquêteurs. Devenu la risée du Web après son interview lunaire sur BFMTV dans laquelle il disait avoir hébergé Abaoud et sa clique simplement pour "rendre service", l'homme aurait quelque peu modifié sa version. "J’ai douté, il y avait un truc pas clair, mais je ne vais pas prendre vingt ans pour ça (…) je m’en doutais, mais je voulais l’argent", se serait-il défendu, avec la même insouciance qu'on lui connait. L'extrait suivant est encore plus surréaliste : "Tous les mecs de ma rue, hier, ils rigolaient, ils m’ont dit t’es un OUF, tu ramènes des mecs de Belgique (…) Sur le Coran de la Mecque c’est des terroristes, nous on rigolait, bah on s’en bat les couilles, moi je les héberge. (…) Les mecs ils viennent de Belgique, ils me demandent de quel côté on fait la prière, ils me disent on est fatigué, on veut dormir, on a passé trois jours de fils de pute, 150 euros pour trois jours, pourquoi ils ont pas été à l’hôtel ? (…) Vazy même moi j’ai trouvé ça suspect les mecs…". V'la un nouveau titre à ajouter à la compil de Jawad, rebaptisé "le logeur de Daesh".

Comme on pouvait s'y attendre, ces révélations ont eu le don de réveiller le buzz Jawad, qui s'était quelque peu dissipé en décembre, même si on vous rappelle qu'une méga-fiesta est organisée chez lui le soir du 31. Sur Twitter, son nom est déjà en TT, avec comme dab' les moqueries qui vont avec : "On avait tous compris instantanément que Jawad est débile. Ce qu'on n'avait pas saisi, c'était à quel point il l'est" (@Geoffrooy), "Tu as besoin d'argent ? Ne cherche pas du boulot Fais comme #Jawad héberge des terroristes ..." (@Jergou94), "Jawad Bendaoud, logeur de terroristes : 'Je m’en doutais mais je voulais l’argent'. Le Airbnb de la connerie et de la débilité" (@Karim_Boukercha). Dans la mesure où le jeune homme aime l'argent et risque de passer un bon bout de temps derrière les barreaux, on en profite pour remettre en évidence cette annonce du Bon Coin au sujet de l'appartement de Jawad Que vous inspire les déclaration de Jawad ?

Source : Le Monde