Jennifer Lawrence, Kim Kardashian, Kate Upton nues puis rhabillées : Ou comment transformer un bad buzz

Ecrit par

Vous n’avez pas pu échapper à l'affaire qui agite Hollywood et la toile depuis un mois. Des photos de stars dénudées sont divulguées sur internet écornant leur image publique, mais des petits malins ont réussi à tourner ce badbuzz à leur avantage.

Quand les malheurs des uns...

Les médias ne parlent plus que de ça, impossible d'y échapper et l'affaire a même sa page wikipédia, c'est le leak de photos nues le plus célèbre de ces dernières années. La première victime de ce piratage fut Jennifer Lawrence dont les photos nuée piratées ont agité Twitter. Fraîchement oscarisée la jeune femme n'a pas hésité à confirmer que ces photos étaient bien les siennes au risque de perdre les faveurs du public et de la profession tombés sous son charme grâce à Hunger Games et sa personnalité très "girl next door". D'autres stars furent touchées comme la mannequin Kate Upton, Hamber Heard la fiancée de Johnny Depp ou encore l'actrice Mary Elizabeth Winstead qui déclare par la suite sur son compte Twitter : "A tous ceux qui regardent les photos que j’ai prises il y a des années avec mon mari dans notre intimité, j’espère que vous êtes fiers de vous ".

Jennifer Lawrence, Kim Kardashian, Kate Upton nues puis rhabillées : Ou comment transformer un bad buzz

L'histoire semblait s'être calmé depuis peu, la plupart ayant engagé des avocat afin de faire supprimer les clichés circulant un peu partout et le FBI était sur le coup. Mais coup de théâtre, samedi une nouvelle vague de photos inondait internet avec entre autre pour nouvelles victimes Kim Kardashian, Vanessa Hudgens et Rihanna. Même si ces clichés ont été rapidement supprimés, le mal est fait et médias et internautes s'en sont une fois de plus donné à cœur joie. Une mauvaise publicité pouvant entacher leur carrière pour ces jeunes femmes qui attendent désormais impatiemment un résultat de l'enquête du FBI.

Font le bonheur des autres !

Comme tout buzz qui se respecte, des personnes ont voulu surfer sur la vague par différents moyens parfois douteux comme cet artiste américain qui a tenté de mettre ces clichés à profit. Cet habitant de Los Angeles surnommé XVALA entendait exposer des photos volées de Kate Upton et Jennifer Lawrence dans une de ses expositions, aux cotés d'autres images volées de stars qu'il collectionne sur internet depuis 7 ans. Cette étrange démarche n'a heureusement pas eu lieu. L'artiste n'en est pas pas à son premier coup d'essai ayant déjà utilisé et exposé une des photos privées de Scarlett Johansson, et dévoilé le contenu de poubelles de stars.

Jennifer Lawrence, Kim Kardashian, Kate Upton nues puis rhabillées : Ou comment transformer un bad buzz

D'autres ont eu des idées moins saugrenues comme Red Urban, une entreprise de communication digitale qui en collaboration avec l'agence d'artistes Artbox a préféré détourner les photos hackées des stars nues Jennifer Lawrence, Kim Kardashian, Kate Upton. Afin de contrer ce badbuzz qu'est le Fappening et redonner une dignité aux célébrités en étant victimes, plusieurs artistes réinventent les clichés volés à l'aide de montage, illustrations et autres modifications. Les créations sont rassemblées sur un site nommé "The Unfappening" et bon nombre de médias saluent cette initiative qui dédramatise quelque peu cette situation. "les photos ont leaké, nous ne pouvons pas changer le cours de l’histoire. Nous pouvons néanmoins couvrir le corps de ces femmes qui n’avaient rien demandé, c’est le moins que l’on puisse faire" voici les mots des créateurs du site, qui ont réussi le tour de force d'atténuer l'impact de cette violation de vie privée de façon intelligente. Pensez-vous que ces artistes ont transformé ce badbuzz ?

Jennifer Lawrence, Kim Kardashian, Kate Upton nues puis rhabillées : Ou comment transformer un bad buzz
Jennifer Lawrence, Kim Kardashian, Kate Upton nues puis rhabillées : Ou comment transformer un bad buzz
Source : theunfappening