Jeux vidéo, filles et canards... On a vu Killing Joke, le nouveau spectacle de Dedo !

Ecrit par

Révélé par le Jamel Comedy Club il y a quelques années, Dédo a fait du chemin depuis. Après un premier spectacle, l'humoriste le plus métalleux de Paris est revenu sur la scène des Feux de la rampe pour défendre Killing Joke Part I. Faut-il se laisser tenter ? meltyBuzz vous donne son avis !

L'humour absurde de Dédo se nourrit, comme beaucoup d'humoristes de stand-up, des petites choses du quotidien, de ses propres mésaventures ainsi que de l'actualité. S'il débarque sur scène la main levée en signe de ralliement des métalleux sur une chanson volontairement hardcore, Dedo se révèle vite un garçon charmant et très à l'aise avec le public. On a été assez bluffés par son sens de l'impro. L'humoriste cherche le contact avec les gens, leur pose des questions et contrairement à d'autres artistes de stand-up, il attend de vraies réponses pour rebondir dessus ! Lors de cette soirée, il a ainsi discuté avec une dresseuse de cheval ou encore avec un accro aux jeux vidéos. Il aborde en effet avec humour ses propres passions comme le cinéma (il a récemment parodié Fast & Furious sur sa page Facebook), les jeux vidéos (mais ne lui parlez pas des Pokemon ! ) et... les femmes !

Femmes, je vous aime, mais...

Mesdames, sachez en effet que vous allez entendre parler de la gente féminine si vous assistez à une représentation de Killing Joke ! Dedo avoue qu'il vient de se remettre d'une rupture. Du coup, c'est l'occasion pour lui de se lâcher un peu et de pointer du doigt nos petits défauts de façon assez mordante. D'ailleurs, comme pour s'excuser, il ne cesse de répéter qu'il n'est pas du tout sexiste. Dans l'interview miroir qu'il a réalisé pour meltyBuzz, Dedo nous confiait que derrière ses petites piques se cache en réalité une véritable déclaration d'amour aux femmes ! Ce qu'on aime par-dessus tout chez cet humoriste, c'est son talent inné pour évoquer les petites choses drôles et absurdes de la vie, comme ces canards qui n'ont pas d'écho, ces mots rigolos (« huluberlu » ou "juif") ou encore sa vision délirante de la création du langage (en passant par la case meuble Ikea).

Et si Dedo demande beaucoup à son public, il n'hésite pas non plus à se livrer, quitte à mettre l'audience mal à l'aise pendant quelques secondes ! Après ses histoires de cœur, on apprend en effet que l'humoriste est passé par la case garde à vue, que des policiers sont venus l'arrêter chez lui... On ne vous racontera pas le fin mot de l'histoire – on ne veut pas vous spoiler – mais sachez en tout cas que tout est bien qui finit bien dans cette mésaventure ! Ce stand-uper du réel change légèrement son spectacle en fonction de l'actualité. Les attentats de Charlie Hebdo et l'état de psychose collective ont par exemple été évoqués par Dedo, qui n'hésite pas non plus à aborder des sujets sensibles ou à fort potentiel politiquement incorrect. En résumé, s'il est par moments un poil dur avec les femmes, on vous conseille fortement de découvrir le roi des comiques métalleux IRL. Vous passerez à n'en pas douter la soirée à travailler vos zygomatiques ! Il se produit tous les jeudis, vendredis et samedis soir à 21h30 aux Feux de la rampe. Avez-vous envie de découvrir le spectacle de Dedo ?