JO 2012 : Le réseau gay Grindr victime de son succès parmi les athlètes

Ecrit par

L’arrivée des premiers athlètes au village olympique de Londres a provoqué une saturation du réseau social gay Grindr, alors que seulement 2 athlètes sont ouvertement homosexuels.

C’est une histoire bien intriguante qui s’est déroulée sur le village olympique de Londres. A peine les premiers athlètes olympiques étaient ils arrivés à Londres que le réseau social gay Grindr s’est retrouvé saturé de demandes et a crashé temporairement. De nombreux reportages ont montré récemment l’ambiance sulfureuse du village olympique, alors que le Comité Olympique prévoit la distribution de pas moins de 100.000 préservatifs aux athlètes cette année. Cependant, cette demande extraordinaire, qui a mis Grindr hors circuit pendant pas moins de 24 heures, tend à révéler que le nombre d’athlètes gays ne se limite pas seulement aux deux ayant fait leur coming out, et ce d'autant plus que les sportifs italiens sont interdits de réseaux sociaux pour les JO. Grindr est principalement connu en ce qu’il permet de faire des rencontre rapides débouchant sur des relations d’un soir. Des vrais coquins ces athlètes pas vrai ?

JO 2012 : Le réseau gay Grindr victime de son succès parmi les athlètes - photo
JO 2012 : Le réseau gay Grindr victime de son succès parmi les athlètes - photo
JO 2012 : Le réseau gay Grindr victime de son succès parmi les athlètes - photo