JO 2012 : Les questions des journalistes que les sportifs français ne peuvent plus entendre

Ecrit par

Outre les 10 500 sportifs qui participeront aux JO, plusieurs milliers de journaliste seront présents pour couvrir l’événement. Mais ces derniers seraient bien inspirés ne plus poser ces questions que les sportifs français ne supportent plus.

La pire question par franceolympique

A quelques heures du coup d’envoi des XXXème Jeux Olympiques avec la cérémonie d’ouverture à Londres, la plupart des sportifs sont arrivés dans la capitale britannique. Parmi eux, l’équipe de natation US et Michael Phelps qui ont dévoilé aujourd’hui une reprise de « Call Me Maybe ». La délégation française s’est quand à elle agrandie au fur et à mesure de la semaine pour se rapprocher des 330 Bleus qui seront à Londres. Au club France situé dans l’Old Billingsgate (un building victorien qui accueillait l'ancien marché au poisson de la ville), un journaliste officiel de la délégation a eu l’idée de demander à quelques sportifs quelle était la pire ou la plus récurrente question qu’on leur avait posée. « Sont-ils heureux d’être là » ou « espère-t-il décrocher un podium » ont une place à part dans ce panel.

JO 2012 : Les questions des journalistes que les sportifs français ne peuvent plus entendre - photo
JO 2012 : Les questions des journalistes que les sportifs français ne peuvent plus entendre - photo
JO 2012 : Les questions des journalistes que les sportifs français ne peuvent plus entendre - photo