Jul : Que pense la rue du phénomène marseillais ? Vantard mène l'enquête

Ecrit par

Monsieur Vantard s'est rendu au cœur du ter-ter histoire de recueillir l'avis du peuple autour du phénomène JUL, actuellement number one du rap français.

Le timing est parfait : alors que JUL a balancé cette nuit 4 sons inédits, au grand bonheur de ses fans, Monsieur Vantard est descendu dans la street pour un micro-trottoir. Manière d'aller sonder le peuple autour du phénomène JUL qui en moins de 3 ans a déjà vendu plus de 600.000 skeuds, via 4 albums et une mixtape. Et ces chiffres pourraient encore s'envoler en 2016, puisque le Marseillais a promis dans une interview melty qu'il lâcherait 4 nouveaux albums dans l'année ! Signe qu'il est bel et bien le number one, il a plus vendu que Booba et Rohff (réunis !) dans la fameuse guerre du 4 décembre. Mais ce succès dans les bacs est-il également palpable dans la rue ?

Comme on pouvait s'y attendre, l'interprète de "En Y" récolte pas mal de critiques. La plupart autour de son recours abusif à l'autotune et à ses lyrics vides de sens. "Les instrus ouais, mais les paroles c'est pas notre délire". L'idée générale c'est qu'on écoute du JUL pour "s'ambiancer" et rien d'autre. "JUL c'est archi-critiqué, mais c'est dansant, moi en vacances je kiffe de ouf", raconte un des passants. Si beaucoup se refusent à mettre du JUL dans leur iPod, ils le tolèrent en soirée. "Musicalement, j'écoute pas trop. Après pour moi la musique c'est apporter du bonheur aux gens, et c'est ce qu'il fait". Qu'on aime ou qu'on déteste, le gars contrôle le game. D'où ce commentaire pertinent d'un des sondés : "C'est pas un mec que j'écoute mais il est numéro 1 et c'est peut-être pas un hasard". JUL est-il le meilleur rappeur français selon vous ?