Kaaris et La Fouine à nouveau clashés par Baala (Vidéo)

Ecrit par

Dans son style toujours aussi brut, le rappeur Baala a passé en revue l'état général du rap français dans une interview pour SinoxBuzz, distillant ici et là quelques piques à des MCs bien connus.

On ne peut pas dire que Baala est du genre à manier la demi-mesure. Quand le rappeur originaire de Villeneuve-la-Garenne s'exprime, c'est souvent pour faire des dégâts. En témoigne la manière dont ce même Baala a clashé la signature de Fanny Negueisha sur Def Jam, le label entre autres de Kaaris. Dans une longue interview accordée à Sinox Buzz cette semaine, l'artiste bodybuildé est d'ailleurs revenu sur ce coup de gueule, pour en rajouter une couche quant au label : "Quand tu vois des rappeurs qui sont là depuis longtemps (…) qui ont fait du chemin, du buzz. Et aujourd'hui, ils viennent signer l'ex à Balotelli". Preuve que le système marche sur la tête selon le rappeur, qui déplore que le fait d'être en indé comme lui, limite l'éclosion de jeunes talents : "Le système est fait pour que les indés restent en chien" clame-t-il ainsi avant d'ajouter "On a le budget pour faire des bêtes d'albums, des bêtes de clips, mais on pas de distrib". Tout le contraire de certains rappeurs à qui tout est offert…

Baala : C'est un compliment d'être comparer à... par sinoxprod

"Un Rohff ou un La Fouine qui sort un son, c'est gratuit pour eux", explique encore Baala, qui réserve cependant ses saillies les plus violentes pour les médias : "Je déteste les médias, je dis ce que je pense. J'ai pas peur moi de ne pas être sur tel ou tel site". Alors qu'il se dit "boycotté" par ces mêmes médias, le rappeur des Hauts-de-Seine affirme ne pas vouloir céder au clash gratuit pour faire parler de lui. Une attitude qui tranche avec celle de son modèle, qui n'est autre que Booba : "Pour moi c'est le numéro 1, faut pas mythonner. Les mecs qui essaient de clasher Booba ça me fait rigoler". Révélant avoir embrassé une carrière de rappeur après avoir saigné les morceaux de Lunatic, le jeune homme n'as pas caché une certaine fierté quand Sinox lui a fait remarquer une légère ressemblance avec son modèle : "C'est un compliment d'être comparé au numéro un, c'est le flow et le grain du 9-2". Nul doute que Baala apprécierait qu'un jeune rappeur dise la même chose de lui dans quelques années… Connaissiez-vous Baala ?